Cet article date de plus de cinq ans.

Mamadou Sakho ne demande pas de contre-expertise

Le défenseur international français de Liverpool ne va pas demander de contre-expertise après son contrôle positif, selon RTL, la BBC et le Guardian, repris par L’Equipe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mamadou Sakho lors du déplacement de Liverpool à Bordeaux en Ligue Europa. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Contrôlé positif lors d’un test antidopage le 17 mars, lors du huitième de finale retour de la Ligue Europa à Manchester (1-1), Mamadou Sakho aurait renoncé à demander une contre-expertise. L’ancien capitaine du Paris-Saint-Germain aurait utilisé un brûleur de graisse qui contenait des substances interdites.

Même s’il ne le savait pas a priori, le joueur de Liverpool est bien conscient d'avoir commis une erreur. En renonçant à s’expliquer et à se défendre, Sakho reconnait implicitement sa faute. Il attend maintenant la sanction de l'UEFA en sachant que l’Euro 2016 semble très compromis pour le héros de France-Ukraine 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.