Foot : l'UEFA autorise la vente d'alcool dans les stades pour la prochaine Ligue des champions... mais cela ne concerne pas la France

Cette décision ne change rien dans l'Hexagone puisque, dans le cadre de la loi Evin, l'alcool est interdit à la vente dans les enceintes sportives.

Les joueurs du Bayern Munich Philipp Lahm et Xabi Alonso célèbrent avec une bière leur victoire contre le SC Fribourg, le 20 mai 2017, à Munich en Allemagne.
Les joueurs du Bayern Munich Philipp Lahm et Xabi Alonso célèbrent avec une bière leur victoire contre le SC Fribourg, le 20 mai 2017, à Munich en Allemagne. (CHRISTOF STACHE / AFP)

Le comité exécutif de l'UEFA a décidé d'autoriser la vente d'alcool dans l'enceinte des stades dès la saison prochaine en Ligue des champions et en Ligue Europa, "sans imposer cette vente et cette distribution". La décision a été accueillie favorablement par des associations de supporters.

Ce changement dans les règlements UEFA a été décidé lors du dernier comité exécutif de l'instance continentale à Kiev en marge de la finale de la Ligue des champions fin mai et confirmée, mardi 26 juin, à un journaliste de l'AFP par l'UEFA. Elle est valable pour les compétitions qu'elle organise, "dans le respect des législations locale et nationale". Cette autorisation donnée par l'UEFA concerne l'intérieur et les abords immédiats des stades.

Aucun changement en France

Pour la France, cela signifie concrètement qu'aucun changement n'est à attendre, puisque dans le cadre de la loi Evin, l'alcool est interdit à la vente dans les enceintes sportives. 

Cette autorisation donnée par l'UEFA concerne l'intérieur et les abords immédiats des stades. "L'organisateur du match doit, lors de la définition de la politique de vente et de distribution avant chaque match, tenir dûment compte du profil des supporters qui assisteront au match et des risques associés", explique l'instance, selon qui peut être décidée "une interdiction ou une limitation de la vente et de la distribution d'alcool" en fonction du contexte.