Ligue des nations : les Bleues s'imposent en Autriche grâce à Wendie Renard et conservent la première place du groupe

Grâce à un but de sa capitaine, l'équipe de France a signé sa deuxième victoire de rang, mardi, et conserve la tête de sa poule en Ligue des nations.
Article rédigé par Gabriel Joly, franceinfo: sport - envoyé spécial à Vienne
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Wendie Renard (au centre) félicitée par Oriane Jean-François et Selma Bacha après son but contre l'Autriche, le 26 septembre 2023. (GEORG HOCHMUTH / AFP)

Une valse viennoise réussie. Quatre jours après leur succès contre le Portugal en ouverture de la Ligue des nations, les Bleues ont doublé la mise en dominant l'équipe d'Autriche non-mondialiste en dépit de son 16e rang Fifa (1-0), mardi 26 septembre. Une victoire frappée du sceau d'une maîtrise globalement retrouvée pour le 500e match de l'histoire de la sélection, malgré une entame de seconde période plus laborieuse.

Le scénario de la rencontre a forcément aidé. Profitant d'une faute de main grossière de la gardienne d'Arsenal, Manuela Zinsberger, Wendie Renard a trouvé la faille d'une tête sur un coup franc de Selma Bacha dès la cinquième minute. Libérées d'entrée, les Bleues ont mis en place leur jeu, monopolisant le ballon et utilisant la largeur.

Une première période quasi parfaite

Après une Coupe du monde où elle avait dû forcer sa nature en évoluant dans l'axe, Kadidiatou Diani s'est montrée incisive sur son côté droit, à l'image d'un bon centre pour Eugénie Le Sommer (12e). Tandis que sur l'autre flanc, les relais entre Selma Bacha et Sakina Karchaoui ont apporté le danger (15e, 18e, 37e). Un schéma de passes pas récompensé faute d'une bonne finition et qui a eu la conséquence de sauter un milieu de terrain plus effacé, où Amandine Henry était titulaire pour la première fois depuis novembre 2020.

La capitaine Wendie Renard ouvre le score dès la cinquième minute pour l'équipe de France sur un coup-franc tiré par Selma Bacha. La gardienne autrichienne fait une erreur de main sur la tête de Wendie Renard. Les Bleues entament bien cette rencontre. -
Ligue des nations : Wendie Renard ouvre le score pour la France La capitaine Wendie Renard ouvre le score dès la cinquième minute pour l'équipe de France sur un coup-franc tiré par Selma Bacha. La gardienne autrichienne fait une erreur de main sur la tête de Wendie Renard. Les Bleues entament bien cette rencontre. - ()

Assez inoffensives en première période et obligées de se contenter de situations sur coups de pied arrêtés à l'image de la barre touchée par Celina Degen (45e+1), les Autrichiennes ont d'ailleurs tenté d'en profiter au retour des vestiaires. Mais elles n'y sont pas parvenues en dépit de leur agressivité qui a rendu le jeu français plus brouillon pendant un quart d'heure. L'orage est finalement passé sans que Constance Picaud, reconduite par le sélectionneur dans les buts, n'ait à s'employer malgré une nouvelle frayeur sur coup franc (85e).

Les Bleues en position idéale avant la Norvège

Les joueuses tricolores, qui avaient affiché des difficultés dans la construction face à de pressantes Lusitaniennes vendredi, n'ont ainsi pas rendu une copie parfaite de bout en bout. Mais cela a suffi pour gâcher la fête du Viola Park, où 10000 spectateurs s'étaient massés dans une ambiance chaleureuse, multipliant par près de trois le record d'affluence autrichien pour du football féminin.

Grâce à ce deuxième succès, le groupe d'Hervé Renard accroît son avance en tête de la poule A2 et se place dans une position idéale avant une double confrontation contre la Norvège - qui s'est inclinée au Portugal (3-2) - dans un mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Ligue des nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.