Coupe du monde 2022 : les barrages de la Zone Europe, comment ça marche ?

Douze équipes se disputeront les trois places qualificatives pour le Mondial 2022 au Qatar, dont le tirage au sort a lieu vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'agacement de Cristiano Ronaldo lors du match de qualification du Portugal face à l'Azerbaidjan, le 24 mars 2021.  (MARCO BERTORELLO / AFP)

Beaucoup d'appelés, peu d'élus. Ce principe cruel s'applique aussi à la Zone Europe du foot. Dans un souci d'innovation, il a été décidé dans les hautes sphères de l'UEFA que, désormais, les barrages ne se feraient plus en matchs aller-retour comme nous les connaissions et qui nous avaient pourtant valu quelques belles émotions (remember France-Ukraine 2013...) Non, à présent, les barragistes devront s'entredéchirer dans un mini tournoi dont on va tenter de vous expliquer les arcanes.

Elles seront donc douze équipes sur le plot de départ les 24 et 25 mars prochains. Il s'agit des dix meilleures deuxièmes des poules de qualification (Italie, Portugal, Suède, Ecosse, Russie, Pologne, pays de Galles, Macédoine du Nord, Ukraine et Turquie) et des deux meilleurs vainqueurs de leur groupe lors de la dernière Ligue des nations (Autriche et République tchèque). 

Trois "final four" en un

Concrètement, ce tournoi, dont le tirage au sort a lieu le vendredi 26 novembre, s'apparente à trois "final four" où, pour décrocher la qualification, chaque équipe devra vaincre deux adversaires lors de mini tournois à quatre équipes, avec des demi-finales et finales à élimination directe.

C'est peu dire que ce nouveau format met en danger des grands noms comme l'Italie ou le Portugal... Déjà absente de la Coupe du monde en Russie, la Squadra Azzurra, tout comme l'équipe de Cristiano Ronaldo, bénéficieront toutefois du statut de tête de série attribué aux formations les mieux classées durant les qualifications. Les autres nations "protégées" seront la Suède, le pays de Galles, l'Ecosse et la Russie. 

Une protection très relative pour l'Italie ou le Portugal 

Ce statut offre à ces équipes l'avantage de jouer leur premier match à domicile et la garantie de ne pas affronter l'une des cinq autres têtes de série. Mais cette relative protection volera en éclats au tour suivant où s'affronteront les vainqueurs des demi-finales n°1 et 2, ceux des n°3 et 4, ainsi que ceux des n°5 et 6. Potentiellement, des têtes de série pourraient, là, se retrouver... 

Les six vainqueurs des demi-finales disputeront donc trois finales (sur un match sec également) les 28 et 29 mars 2022. Les pays qui recevront lors des trois finales seront décidés lors du tirage au sort et les trois vainqueurs des finales iront au Mondial. Sur le papier, c'est peut-être un peu compliqué mais c'est sur le terrain, de toute façon, que tout cela se décidera.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.