Zinédine Zidane, avant Real Madrid - PSG : "Mon avenir m’importe peu"

Malgré la mauvaise période traversée par son équipe, Zinédine Zidane, l’entraîneur du Real Madrid déclare mercredi qu’il se "concentre uniquement" sur le huitième de finale aller de la Ligue des champions de football contre le PSG.

L\'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, à Madrid (Espagne), le 26 janvier 2018.
L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, à Madrid (Espagne), le 26 janvier 2018. (AFP)
avatar
Xavier MonferranRadio France

Mis à jour le
publié le

Avant le match le plus attendu de l’année, Zinédine Zidane veut chasser les pensées négatives. Son équipe, le Real Madrid reçoit mercredi 14 février (20h45), le Paris-Saint-Germain en huitième de finale aller de la Ligue des champions de football.

L'ex-star des Bleus a beau être une légende vivante adulée à Madrid, l’entraîneur du Real est redevenu simple mortel cette saison. Les résultats sont en baisse. Le club est largué au classement de la Liga, le championnat espagnol, à la 4e place, à 17 points du leader, Barcelone. Les Madrilènes ont été éliminés de la Coupe du Roi, l'équivalent de la Coupe de France. La presse n’est plus aussi bienveillante avec les choix de l'entraîneur.

Le champion français joue gros dans la rencontre face à Paris. Toutefois, il préfère mettre son cas personnel de côté. "Je ne pense pas au futur, dit-il. Je pense au match et je me concentre uniquement sur cette chose-là. Le reste, on verra un peu plus tard. Tous les matches sont importants pour moi. Mon avenir m’importe peu." 

Les supporters sont toujours fans

Malgré la passe difficile que traverse le club madrilène, l’aura de Zinedine Zidane est intacte auprès des supporters du Real. "C’était déjà le meilleur quand il jouait, estime Sergio, croisé devant le stade Santiago Bernabeu de Madrid. Comme entraîneur, il a déjà écrit l’histoire en remportant deux Ligues des champions. Il a tout notre soutien. C’est quelqu’un qui gère la crise comme personne avec calme. Les gens l’aiment."

Les supporters sont souvent accusés d’avoir la mémoire courte. Ceux des merengue n’oublient pas qu’en deux ans, sur la banc, Zinédine Zidane a rapporté au Real Madrid sept trophées, dont les deux dernières coupes d’Europe.