VIDEO. PSG-Basaksehir : l'image des joueurs agenouillés pour dénoncer le racisme "inquiète" Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement national est revenue jeudi sur France Inter sur l'image des joueurs du PSG et du Basaksehir Istanbul agenouillés mercredi soir lors du match de Ligue des champions pour dénoncer le racisme.

FRANCE INTER / RADIO FRANCE

L'image des joueurs du PSG et du Basaksehir Istanbul agenouillés mercredi soir lors du match de Ligue des champions pour dénoncer le racisme "inquiète" la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, invitée de France inter jeudi 10 décembre. "Je vois une mouvance qui veut essayer d'importer en France la guerre raciale américaine, déplore Marine Le Pen. La racialisation des relations humaines me fait horreur."

Déterminer les gens en fonction de leur couleur ou de leur religion est une régression.

Marine Le Pen

à France Inter

Le match de Ligue des champions a été interrompu mardi soir, après des accusations de racisme portées à l'encontre du quatrième arbitre du match. La rencontre a repris mercredi là où elle s'est arrêtée (13e minute). "Il y a une volonté séparatiste de certains qui veulent séparer les blancs des noirs. Je trouve ça épouvantable. C'est un abandon total de nos valeurs républicaines. Chaque élément est monté en épingle pour être vu sous le prisme racial", a développé Marine Le Pen.

Marine Le Pen, le 10 décembre 2020, sur France Inter.
Marine Le Pen, le 10 décembre 2020, sur France Inter. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)