PSG-Dortmund : Vitinha seul leader, Mbappé encore transparent... Découvrez les notes des Parisiens

Le Paris Saint-Germain, trop peu inspiré et imprécis, a été battu une nouvelle fois par Dortmund mardi (1-0) et éliminé aux portes de la finale de la Ligue des champions.
Article rédigé par Anna Carreau
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Kylian Mbappé, Vitinha et Ousmane Dembélé face à Dortmund avec le PSG en demi-finale de Ligue des champions, le 7 mai 2024 (SIPA)

Eliminé par Dortmund après deux défaites 1-0, le Paris Saint-Germain a échoué dans sa quête de la Ligue des champions, après une prestation collective peu emballante. Si les hommes de Luis Enrique ont "tout donné", selon les mots de Vitinha à Canal+, les individualités d'un effectif payé au prix fort n'ont pas répondu à l'appel et restent avec un goût d'inachevé.

Gianluigi Donnarumma : 5/10

Pas vraiment rassurant en début de partie, le portier italien a su monter en puissance au fil de la première période. Décisif lors des contres éclair menés par le BVB, il signe notamment une belle parade, seul face à Adeyemi (35e), avant de se faire prendre par une tête de Mats Hummels (50e), où, encore une fois, l'Italien a préféré rester sur sa ligne plutôt que de sortir pour boxer.

Achraf Hakimi : 4/10

Une performance à l'image de ses derniers mois : trop insipide pour faire la différence en demi-finales de Ligue des champions. Le Marocain n'a réussi qu'un seul de ses onze centres tentés et n'a jamais su combiner avec Ousmane Dembélé devant lui.

Marquinhos : 5/10

Auteur d'un début de partie providentiel, démontrant toutes les difficultés qu'a pu rencontrer le PSG à se montrer dangereux en attaque ou rassurant en défense. Une belle première période vite effacée par l'ouverture du score de Mats Hummels, venue d'un corner bêtement concédé par le capitaine parisien. Encore un saut de concentration que le Brésilien paie très cher. 

Lucas Beraldo : 4/10

Titulaire par défaut en raison de la blessure de Lucas Hernandez et de la méforme de Milan Skriniar, le jeune Brésilien a perdu trop de duels pour un match de cette envergure (0 sur 2 duels disputés au sol). Déjà fautif lors du quart de finale aller face au FC Barcelone, il a peu à peu perdu le fil de sa rencontre après avoir laissé Mats Hummels filer dans son dos sur l'ouverture du score allemande.

Nuno Mendes : 5/10

Tout proche de relancer le PSG sur une lourde frappe à l'entrée de la surface qui s'écrase sur le poteau (61e), le jeune Portugais n'a pas profité de la liberté offensive que lui a offert Luis Enrique par le placement de Fabian Ruiz pour faire la différence. Il a trop souffert défensivement face à des Allemands qui avaient misé sur les côtés pour attaquer.

Warren Zaïre-Emery : 4/10

S'il a bien trouvé le poteau sur une remise compliquée à couper au second poteau (47e), le jeune Titi parisien s'est surtout illustré par son manque d'impact et d'inspiration. Le numéro 33 du Paris Saint-Germain a réussi 100% de ses passes ce mercredi (40/40), mais seules six étaient à destination des attaquants. 

Vitinha : 7/10

Auteur de trois passes clés, six tirs (plus haut total côté PSG) et cinq passes en profondeur réussies (sur sept tentées), Vitinha est le seul Parisien à s'être illustré sur l'ensemble de la double confrontation. Buteur lors des deux matchs face au FC Barcelone, le Portugais a failli renouveler l'exploit avec une lourde frappe s'écrasant sur la transversale de Kobel (88e), la quatrième frappe sur les montants des Parisiens.

Fabian Ruiz : 5/10

Chargé de faire les compensations sur le côté gauche, pour combler les espaces laissés par Nuno Mendes et Kylian Mbappé, l'Espagnol n'a pas réussi à exister offensivement. S'il ne cesse de trouver le Français devant lui, ses interventions manquent trop souvent de tranchant pour faire basculer la rencontre.

Ousmane Dembélé : 3/10

Tout comme son partenaire Achraf Hakimi sur l'aile droite, l'international français a multiplié les centres ratés (seulement 3 réussis sur 16 tentés) sans parvenir à repiquer dans l'axe pour se rapprocher de sa zone préférentielle. Bien muselé par la défense allemande, il a perdu 34 ballons, plus haut total de la rencontre.

Gonçalo Ramos : 5/10

Le Portugais avait été acclamé par le public parisien lors de l'annonce des compositions, mais sortira 63 minutes plus tard après avoir raté deux énormes occasions (60e et 63e). Son débordement d'énergie et ses nombreux appels dans la profondeur ne suffisent pas à convaincre Luis Enrique, qui l'a remplacé pour Bradley Barcola à l'heure de jeu.

Kylian Mbappé : 4/10

Tout comme Ousmane Dembélé sur l'aile droite, le Français a été largement bloqué sur son côté gauche par la défense allemande. Souvent sevré de ballons lors des derniers matchs, Kylian Mbappé a cette fois-ci eu des occasions, mais sans se montrer décisif (6e, 74e, 81e, 87e). Il finit par demander un pénalty après un duel perdu avec Schlotterbeck en toute fin de match (90e+2), frustré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.