Manchester City-PSG : sale soirée pour les latéraux parisiens à Manchester

Coupables respectivement sur les premiers et deuxième buts de Manchester City (1-2) mercredi, Nuno Mendes et Achraf Hakimi ont vécu une soirée compliquée sur la pelouse de l’Etihad Stadium.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le milieu de terrain de Manchester City, Riyad Mahrez, victime d'une faute du latéral parisien Nuno Mendes, lors de Manchester City-PSG le 24 novembre 2021. (PAUL ELLIS / AFP)

Deux actions quasiment similaires, sur lesquelles les latéraux parisiens ont sûrement rêvé d'avoir des yeux dans le dos. Deux courts instants où Nuno Mendes à l'heure de jeu (63e) et Achraf Hakimi, une dizaine de minutes plus tard (76e), ont laissé s'échapper Kyle Walker et Bernardo Silva derrière eux. Passeurs décisifs pour Raheem Sterling et Gabriel Jesus, pour les deux buts de la victoire (2-1) de Manchester City face au Paris Saint-Germain, les deux Citizens ont changé le sort du match, mercredi 24 novembre.

Ces deux actions au cours de la seconde période résument parfaitement l'enfer vécu par les deux latéraux parisiens sur la pelouse de l'Etihad Stadium. Dépassés par les circuits de passes de City, faits de renversements incessants d'un côté à l'autre du terrain, Hakimi et Mendes ont vu débouler devant eux, derrière eux, à côté d'eux, les joueurs Manchester City.

Comme rien n'échappe au stratège Pep Guardiola, ce dernier avait sûrement insisté auprès de ses protégés pour passer sur les côtés, étirer la défense pour mettre en difficulté les deux latéraux parisiens, généralement plus portés sur l'offensive que sur la défense. Pour le cinquième match de Ligue des champions de sa carrière, Nuno Mendes a eu les plus grandes difficultés du monde à prendre la mesure de son adversaire. De ses adversaires.

Mendes laissé à l'abandon

Riyad Mahrez, bien aidé par les dédoublements de Walker ou les plongées dans le dos de la défense d'Ilkay Gündogan et de Bernardo Silva, s'est amusé face au défenseur portugais de 19 ans. Nuno Mendes aurait même pu être rattrapé par la VAR en première période pour un contact litigieux dans la surface avec l'Algérien. Mais il s'en était bien sorti et avait même offert la première frappe cadrée du PSG dans cette rencontre (27e) après un déboulé dans le camp de Manchester City.

Mais les errances défensives du latéral, prêté par le Sporting Portugal, ont rejailli. Au match aller, lors de la victoire du PSG au Parc des Princes face à Manchester City (2-0), Nuno Mendes avait été aidé par un grand Idrissa Gueye. Ce dernier avait passé l'intégralité de la deuxième période comme défenseur gauche pour apporter du soutien à Mendes. Lâché, seul, pas plus aidé par le trio offensif, Mendes a eu énormément de mal à se démarquer (10 ballons touchés dans le camp adverse seulement) et à conserver la balle.

Huit ballons perdus, le même total que Hakimi. Le constat est encore plus inquiétant pour le latéral marocain. S'il a tout de même récupéré huit ballons dans ce match, le plus haut total côté parisien, et sauvé une occasion sur sa ligne (18e), Hakimi n'a pas été à son aise. Défensivement, avec cette faute sur le deuxième but mancunien où il marque Gabriel Jesus plutôt que de couvrir Bernardo Silva dans son dos, mais également offensivement, le domaine dans lequel il excelle généralement.

Hakimi loin de son meilleur niveau

Depuis de nombreuses semaines, le Marocain n'est que l'ombre de lui-même. En témoigne ce centre mal négocié en deuxième période, alors que le PSG avait une belle occasion de doubler la mise cinq minutes après l'ouverture du score de Kylian Mbappé (55e). Hakimi n'a plus réussi le moindre centre dans le jeu depuis 14 matchs et la rencontre face à Reims le 29 août dernier (2-0), lorsqu'il avait délivré une passe décisive.

Plus généralement, les deux latéraux parisiens semblent en difficulté dans un système à quatre défenseurs qui met plus en exergue leurs défauts défensifs que leurs qualités offensives. Et quand ils ne sont pas aidés par leurs coéquipiers, cela donne les deux buts concédés par le PSG ce soir. "Ils (les joueurs de Manchester City) font tout le temps ça (renverser de l'autre côté dans le dos de la défense), on l'avait travaillé à l'entraînement pour bien défendre, a expliqué Marquinhos après la rencontre au micro de Canal+. Mais ils ont été en supériorité sur les côtés et ils ont bien basculé le jeu dans la surface en quelques secondes et ça a donné ces buts", a souligné le capitaine du PSG.

De quoi nourrir des regrets pour l'équipe parisienne, au sein de laquelle Hakimi et Nuno Mendes ont vécu une sale soirée. Et pour ne rien arranger, le Portugais est sorti blessé en milieu de deuxième période (67e).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.