Manchester City-Chelsea : Phil Foden et Mason Mount, les deux joyaux de la couronne qui veulent briller en finale de la Ligue des champions

Les deux prodiges anglais des Citizens et des Blues, auteurs d'une saison éblouissante, seront face-à-face samedi soir à Porto. Avant de se retrouver sous le même maillot pour l'Euro.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Phil Foden et Mason Mount au duel lors de l'opposition entre Manchester City et Chelsea en janvier 2021. (IAN WALTON / POOL)

Ils n'ont respectivement que 21 et 22 ans, mais Phil Foden et Mason Mount sont déjà deux éléments indispensables de leurs équipes. Talentueux et précoces, ils font le bonheur de leurs clubs, où ils ont été formés. Régulièrement décisifs, ils ont pleinement pris part à la brillante campagne européenne de Manchester City et Chelsea et se retrouvent, samedi 29 mai, en finale de la Ligue des champions.

Mason Mount n'avait que 6 ans quand il a rejoint Chelsea. Il a fait toutes ses gammes au sein de l'Academy des Blues mais, barré par la concurrence au sein de l'équipe première, il a été prêté au Vitesse Arnhem, aux Pays-Bas, puis à Derby County. En 2019, il est revenu à Chelsea et fait ses débuts en Premier League avec les Londoniens sous les ordres de Frank Lampard. À Manchester City, Phil Foden a lui été repéré par les Skyblues dès l'âge de 9 ans. Très performant chez les jeunes, annoncé depuis plusieurs années comme la nouvelle merveille du football anglais, il a très vite bénéficié de la confiance de son entraîneur, Pep Guardiola, qui lui a donné ses premières minutes en professionnel dès 2017.

"Mount a tiré son épingle du jeu, il a du répondant"

"C'est très difficile pour les jeunes de percer dans ces clubs de très haut niveau. Seulement l'élite parvient à se faire une place, c'est le cas de Mount et Foden", commente Eric Roy, consultant de France Télévisions. En 2019, Mason Mount avait aussi profité de l'interdiction de recrutement de Chelsea pour s'imposer dans l'effectif des Blues : "Lampard a fait joué des jeunes et Mount a tiré son épingle du jeu. Ce qui est fort ensuite, c'est que malgré les recrutements faramineux de Chelsea et le changement d'entraîneur, il garde le même temps de jeu, preuve qu'il a du répondant".

Alors que Mason Mount s'est imposé comme un titulaire indiscutable au milieu de terrain avec Chelsea, Phil Foden doit, lui, faire face à une plus grande concurrence au sein de l'effectif pléthorique de Manchester City. Mais le jeune Citizen double chaque saison son temps de jeu et il dispute les rencontres qui comptent, notamment en coupe d'Europe. Il n'a ainsi été titulaire qu'à 17 reprises en Premier League, mais a pris part à tous les matchs de Ligue des champions cette saison. "Foden ne démarrait pas la saison en tant que titulaire en puissance, avec la concurrence de Sterling, Torres ou Mahrez. Et finalement, quand Guardiola a fait tourner en coupe d'Europe, il a gagné sa place", analyse Eric Roy. 

"Foden est le joueur le plus talentueux que j'ai vu"

En Ligue des champions, le jeune milieu offensif est impliqué dans un quart des buts de son équipe, avec trois buts et trois passes décisives, auxquelles peuvent s'ajouter ses neuf buts et cinq passes décisives en championnat. Mount, positionné légèrement plus bas que son compatriote, est moins prolifique, mais il a tout de même inscrit 9 buts et distribué 8 passes décisives toutes compétitions confondues. "Ce sont des joueurs assez similaires au niveau technique, des animateurs de jeu offensif, qui savent jouer à plusieurs postes et s'adapter à différents dispositifs", souligne le consultant de France Télévisions. 

Interrogé par la chaîne anglaise BT Sport, Phil Foden s'est réjoui d'affronter Mason Mount et l'arrière latéral Reece James, lui aussi formé à Chelsea, en finale de la Ligue des champions : "C'est sympa de se retrouver là, alors qu'on joue les uns contre les autres depuis qu'on est petits". Le Citizen s'est aussi montré élogieux envers son adversaire : "Il est toujours bien placé et sa gamme de passes est très large, c'est vraiment un top joueur"

Leurs entraîneurs sont également dithyrambiques. Pep Guardiola, qui a pourtant eu sous ses ordres quelques talents d'exception au FC Barcelone ou au Bayern Munich, déclarait en 2019 à propos de son protégé : "Il est le joueur le plus talentueux que je n'ai jamais vu. Il a tout pour devenir l'un des meilleurs, et pas seulement en Angleterre. Il mérite son temps de jeu mais il sait dans quelle équipe il joue. Avec tous ces compétiteurs, ce n'est pas facile. Mais il est ouvert et il travaille très dur à chaque entraînement." Arrivé en janvier sur le banc de Chelsea, Thomas Tuchel n'a pas tardé à faire de Mason Mount l'un des piliers de son équipe : "C'est un jeune joueur de notre académie, un joueur très important pour notre équipe à un jeune âge. Je ne peux que répéter qu'il a la bonne mentalité et l'attitude lors de l'entraînement et des matchs. Mason est un joueur important et clé pour nous et je suis heureux qu'il s'intègre dans ce rôle à un jeune âge." 

L'avenir de la sélection anglaise

Après la finale de la Ligue des champions, les deux pépites anglaises se retrouveront avec la sélection aux Three Lions, puisqu'ils ont été présélectionnés dans une liste de 33 joueurs par Gareth Southgate pour disputer l'Euro. Et pour Eric Roy, la sélection anglaise sera redoutable lors de cette compétition. "Si je vois une équipe rivaliser avec les Français, c'est l'Angleterre et son gros potentiel offensif, assure-t-il. La sélection anglaise a de belles années devant elle, avec beaucoup de très bons jeunes, comme Jadon Sancho et Jack Grealish aussi. Ils ont des résultats en sélection de jeunes depuis quelques années." 

En 2017, Mason Mount avait été élu meilleur joueur de l'Euro U19 remporté par l'Angleterre. La même année, Phil Foden avait de son côté reçu la même récompense lors du Mondial U17, également remporté par les jeunes Anglais. Pour le Ballon d'or 2001, Michael Owen, les deux joueurs sont phénoménaux : "Ils pourraient devenir deux des meilleurs joueurs du monde. Foden pourrait même être l'un des meilleurs joueurs que l'Angleterre n'ait jamais eu." Pourraient-ils réaliser ensemble un beau parcours lors de l'Euro ? "Il sera intéressant de voir si Gareth Southgate les alignent ensemble, ou bien l'un au détriment de l'autre. S'ils jouent en 3-4-3, il n'y aura qu'une seule place d'offensif pour l'un d'entre eux", estime Eric Roy. A moins que le sélectionneur anglais décide d'adapter son système pour associer ses deux joyaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.