Ligue des champions - Séville-Dortmund : Haaland répond à Mbappé, la course effrénée des buteurs prodiges

Erling Haaland a inscrit un doublé pour Dortmund à Séville (2-3), en huitièmes de finale aller de Ligue des champions mercredi 17 février. Le Norvégien, 20 ans, et le Parisien Kylian Mbappé, 22 ans, se sont lancés dans une course aux records qui promet de durer.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Erling Haaland, buteur avec Dortmund face à Séville (CRISTINA QUICLER / AFP)

L'avenir du football pose souvent question. En dehors du terrain avec la crise du coronavirus, les déséquilibres économiques ou encore les différentes évolutions évoquées pour les compétitions. Sur la pelouse, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo s'approchent du crépuscule de leur carrière. Et avec l'imminence de leur départ, la peur du vide. Mais la nouvelle génération a déjà ses porte-étendards. Après la démonstration de Kylian Mbappé (22 ans) contre le Barça mardi soir, Erling Haaland (20 ans) a rappelé qu'il avait lui aussi l'avenir à ses pieds. Le Norvégien, auteur d'un doublé, a été décisif dans la victoire de Dortmund à Séville (2-3) en huitièmes de finale aller de Ligue des champions. 

Séville renversé par Haaland 

La soirée avait pourtant mal démarré pour Dortmund, rapidement mené sur un but de Suso. Le club allemand a répondu dès la 20e minute grâce à une frappe merveilleuse de Mahmoud Dahoud, après un excellent travail d'Erling Haaland pour conserver le ballon et trouver son coéquipier dans l'axe (20e, 1-1). Passeur, il s'est mué en buteur. Une action parfaite pour montrer sa palette. Un décrochage pour demander le ballon, se retourner et remonter le terrain. Le une-deux avec Jadon Sancho, puis le tacle-tir rageur dans la surface (27e, 1-2). Le troisième but allemand doit énormément à Marco Reus, venu récupérer un ballon à 40 mètres avant de servir Haaland, mais le Norvégien a été intelligent pour se proposer du bon côté. Et finir du plat du pied (43e, 1-3). 

Des débuts en fanfare

Avec ces deux réalisations, Erling Haaland a inscrit ses 17e et 18e buts en Ligue des champions en seulement 13 rencontres. Un record pour un joueur pressé. Lors de ses débuts face à Genk, avec Salzbourg, Haaland avait ouvert son compteur dès la 2e minute du match. "Je n'aurais pas imaginer marquer lors de ma première même dans mes rêves", expliquait-il sur le site de l'UEFA. "Et puis après 100 secondes de jeu, j'avais déjà fait trembler les filets !"

À 20 ans, Haaland marque toutes les 55 minutes en Ligue des champions. Un rythme bien supérieur au sien en championnat, pourtant déjà excellent. Arrivé en Bundesliga en janvier 2020, il a marqué à 28 reprises (plus sept passes décisives) en 31 matches, soit un but toutes les 86 minutes. 

Mbappé, duel pour les records 

Avec deux buteurs précoces comme Erling Haaland et Kylian Mbappé, la comparaison est forcément tentante. Lorsqu'Haaland est devenu le plus jeune joueur à atteindre 15 buts en Ligue des champions, à 20 ans et 4 mois, il a détrôné le Parisien. Mbappé avait établi le record un peu plus d'un an plus tôt, à 20 ans et 10 mois. "C'est un joueur incroyable, l'un des meilleurs au monde", a déclaré Haaland à propos de l'attaquant du PSG. "Battre des records n'est pas mon objectif, mais ça fait toujours plaisir de faire quelque chose de bien comme ça.

Également parti sur des bases folles avec Monaco (six buts en neuf matches), Mbappé avait levé le pied en arrivant au PSG. S'il enchaînait les buts en phase de groupes, il a peiné à trouver la faille lors de la phase à élimination directe (un seul de ses 15 buts parisiens en LDC avant son triplé). Le Français a aussi pour lui ses passes décisives.

S'il ne marque que toutes les 128 minutes en Ligue des champions, il est impliqué dans un but toutes les 71 minutes (24 buts et 19 passes en 43 matches). Haaland pourra-t-il conserver son rythme effréné ? Mbappé a-t-il lancé mardi soir une folle série de buts ? Aucune certitude mais une envie, presque une impatience, de voir la suite. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.