Cet article date de plus d'un an.

Ligue des champions : Pour Corentin Tolisso, le coup de Blues

Alors que le Bayern Munich se déplace ce mardi à Londres pour affronter Chelsea en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Corentin Tolisso devrait débuter la rencontre sur le banc. Depuis l'intronisation et la confirmation d'Hans-Dieter Flick au poste d'entraîneur du club bavarois, le champion du monde français multiplie les bouts de match à défaut d'être titularisé. Un coup de blues pour Tolisso, qui pourrait quitter le Bayern dès l'été prochain. Avec un temps de jeu qui s'amenuise, la question de sa place en équipe de France à l'Euro pourrait se poser.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
 (CHRISTOF STACHE / AFP)

À moins de quatre mois de l'Euro, chaque joueur sélectionnable par Didier Deschamps grappille tout ce qu'il peut. Ce week-end, alors qu'Olivier Giroud inscrivait son premier but de la saison avec Chelsea, Corentin Tolisso goûtait à sa première titularisation en Bundesliga depuis novembre, face à Paderborn. Un match de 87 minutes pour l'ancien Lyonnais, avec une passe décisive à la clé délivrée à Serge Gnabry pour l'ouverture du score. Pour une fois cette saison, Tolisso pourra dire qu'il a participé statistiquement à un succès du Bayern Munich (3-2).

Un rayon de soleil donc, dans une saison pleine de doutes pour lui. Depuis l'intronisation d'Hans-Dieter Flick au poste d'entraîneur du Bayern Munich le 3 novembre dernier, le champion du monde 2018 est descendu loin dans la hiérarchie des milieux de terrain, derrière Joshua Kimmich, Thiago Alcantara ou encore Leon Goretzka. Face aux Blues de Chelsea ce soir, Tolisso retrouvera donc le banc des remplaçants, qu'il occupe de manière inquiétante depuis plusieurs semaines maintenant.

Titulaire lors des six derniers matches des Bleus

Déjà, lorsque Niko Kovac occupait le poste d'entraîneur en début de saison, ses performances n'étaient pas remarquables. Début octobre, Tolisso, fautif sur le premier but d'une défaite à Hoffenheim (1-2), avait subi les remontrances de l'entraîneur croate. Mais quand Flick, initialement désigné comme entraîneur intérimaire, a été confirmé jusqu'à la fin de l'année à son poste, la saison de Tolisso a pris un tournant encore plus sombre. "Aucun footballeur n'est heureux sur le banc. Je ne suis pas différent des autres", déclarait-il dans un entretien au Parisien à la mi-novembre, alors qu'il alternait titularisations et entrées en jeu. "Il faut savoir faire le dos rond en pareils moments et surtout apporter une vraie plus-value quand on vous en donne l'opportunité." Encore faut-il l'avoir  : depuis début novembre, Tolisso n'a débuté que quatre rencontres, seulement deux en championnat.

Gravement blessé en septembre 2018, avec une rupture des ligaments croisés du genou droit, Tolisso refoule les terrains depuis le début de la saison, mais ne semble pas avoir retrouvé son meilleur niveau. Et forcément, en ne participant qu'à des bouts de matches de temps à autre, difficile de retrouver du rythme. De quoi remettre en question la présence du milieu de terrain de 25 ans à l'Euro ? Lorsqu'il est avec les Bleus, Tolisso retrouve des couleurs : sur les six dernières rencontres de l'équipe de France, il a été titulaire à chaque fois, a joué tous les matches en intégralité et a même inscrit un but contre l'Albanie. Surtout, ses performances au milieu ont rassuré. Mais son manque de temps de jeu au Bayern pourrait inquiéter Didier Deschamps.

Un transfert envisagé dès cet été

Le sélectionneur, comme pour Giroud qui ne compte que très peu de temps de jeu en Angleterre, va devoir trancher dans le vif, et décider de se passer, ou non, d'un des champions du monde de 2018. Un choix complexe, car Deschamps est également conscient que d'autres milieux de l'effectif des Bleus traversent une période délicate : Paul Pogba, N'Golo Kanté ou encore Moussa Sissoko sont actuellement tous les trois gênés par des blessures.

Pour Tolisso, s'il semble partir avec une longueur d'avance pour l'Euro, son avenir en club pourrait s'écrire loin de la Bavière. Alors que Flick pourrait être prolongé d'une saison en cas de bons résultats en Bundesliga et en Ligue des champions, le milieu français pourrait découvrir un nouveau championnat dès l'été prochain. Le quotidien Bild fait déjà état d'un intérêt de Manchester United alors que l'ancien Lyonnais, dont le contrat avec le Bayern se termine en juin 2022, devrait être placé sur la liste des transferts par son club. D'ici là, il suivra le match de ses coéquipiers contre Chelsea depuis le banc de touche, en espérant entrer en jeu pour faire la différence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.