Cet article date de plus de trois ans.

Ligue des Champions: Lyon-Wolfsburg, des retrouvailles

D'un côté l'Olympique Lyonnais, déjà quatre fois sacré, et de l'autre l'équipe allemande de Wolfsburg, déjà titrée deux fois: la finale de la Ligue des Champions féminine va opposer jeudi à Kiev ce qui se fait actuellement de mieux dans le football féminin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Lyonnaise Eugénie Le Sommer (GIUSEPPE CACACE / AFP)

Les deux équipes, qui se sont adjugées six trophées sur les sept dernières saisons, se rencontreront en finale pour la troisième fois, après avoir remporté chacune un duel. Ce sera donc une belle en quelque sorte.

Les Lyonnaises peuvent certes s'appuyer sur une des plus solides défenses d'Europe, mais elles vont devoir aussi améliorer leur secteur offensif. Car si elles sont passées par la petite porte en demi-finales face à Manchester City, par la plus petite des marges, ce fut surtout à l'expérience et parce qu'elles ont su se montrer conquérantes dans la maîtrise du jeu, mais elles ont aussi connu beaucoup de problèmes de réalisme. Car si, s'appuyant sur un bloc défensif solide et parvenant à faire la différence dans l’entre-jeu, elles se créent de belles opportunités, il leur manque souvent la précision pour conclure. Leur entraîneur Raynald Pedros  en a d'ailleurs convenu: "il faut corriger le dernier geste  et concrétiser tout ce que l'on fait". 

En face, elle vont trouver des Allemandes qui elles, sont plutôt tournées vers l'attaque (36 buts en huit matches). On pourrait donc assister entre ces deux équipes à une opposition dans laquelle il est difficile de désigner une favorite. Les Lyonnaises espèrent pourtant pouvoir renverser la partie pour aller chercher un cinquième titre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.