Ligue des champions : le Real Madrid a été malmené contre Liverpool mais se qualifie pour les demi-finales

Après avoir concédé le nul contre Liverpool (0-0) lors du quart de finale retour de la Ligue des champions, le Real Madrid se qualifie pour les demi-finales et retrouvera Chelsea.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PAUL ELLIS / AFP)

La Maison Blanche a tremblé, mais elle a tenu. Malgré son match nul contre Liverpool ce mercredi 14 avril (0-0), le Real Madrid s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2018, grâce à son bon résultat lors du match aller (3-1). Les Merengues affronteront Chelsea, tombeur de Porto, pour une place en finale.

Grâce à une solidarité défensive de tous les instants, les hommes de Zinédine Zidane ont tout fait pour repousser les assauts des Reds. Et ça a marché puisque les Merengues ont gardé leur cage inviolée. La faute à un homme en particulier.
 

Thibaut Courtois impérial

Dans le débat pour élire le meilleur gardien de la planète, Thibaut Courtois a répondu à Manuel Neuer et à Keylor Navas, ce mercredi soir. En effet, le portier belge a été infaillible sur sa ligne. Pourtant, l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid a été sollicité tout au long de la partie à plusieurs reprises. Dès la deuxième minute, Courtois a sorti une parade déterminante devant Mohamed Salah (2e), sur sa reprise du pied gauche. Il n’a pas eu le temps de souffler puisqu’il s’est envolé vers sa lucarne gauche sur une frappe de l’extérieur de la surface de James Milner (11e).

Dès le retour des vestiaires, le Belge a de nouveau été déterminant suite à un enchaînement de grande classe de Roberto Firmino (46e). Une performance aboutie qui coïncide avec la grande forme du dernier rempart madrilène. Sur les 35 derniers tirs cadrés concédés par les Merengues, Courtois a repoussé les assauts adverses à 28 reprises.
 

Les Reds ont gâché

Jürgen Klopp risque de faire des cauchemars quand il repensera aux occasions manquées par ses attaquants. Bien en place tactiquement, les Reds ont multiplié les offensives dans le camp du Real, et se sont ainsi créés beaucoup d’occasions (15 tirs, 4 cadrés). "On a fait ce qu'il fallait ce soir pour passer, je le pense vraiment. Il nous aurait juste suffi de faire entrer le premier but et cela aurait complètement changé le match", a soufflé James Milner, abattu après l'élimination, au micro de BT Sport.

Outre leur manque de réalisme, le trio de stars Mané, Salah et Firmino, s’est cassé les dents sur la solidité défensive du Real Madrid. En effet, les Merengues, souvent asphyxié, se sont regroupés en bloc compact dans la surface de réparation, avec Casemiro, en chien de garde devant sa défense (100 % des duels aériens gagnés). 

En l'absence de Sergio Ramos, blessé, et Raphaël Varane, positif à la Covid-19, la paire Militao-Nacho n'a jamais rompu, malgré les attaques des Reds. Suffisant pour permettre aux hommes de Zinédine Zidane de résister jusqu'au bout et valider son ticket pour le dernier carré de la Ligue des champions. Pour la quatrième fois de la jeune histoire du coach.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.