Ligue des Champions : le PSG résiste face au Barça et s'offre le droit de rêver

En match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions, le PSG et le FC Barcelone ont fait match nul 2-2 au Parc des Princes, mardi soir. Deux buts de Messi et Xavi, contre deux réalisations de Matuidi et Ibrahimovic. Les Parisiens peuvent créer l'exploit la semaine prochaine au Camp Nou, et espérer la qualification en demi-finales de la compétition.

(Gonzalo Fuentes Reuters)

C'était soir de fête au Parc des Princes, bien rempli pour l'occasion. Et les quelque 45.000 spectateurs de ce PSG-FC Barcelone sont passés par toutes les émotions ce mardi soir, à l'occasion de ce match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions.

Face au grand Barça, l'un des favoris de la compétition, les Parisiens ont tenu le choc, même si, comme on s'y attendait forcément, les Catalans ne leur ont laissé que quelques miettes en termes de possession du ballon. 

Messi marque, puis sort

Une bonne entame de match pour le PSG, et puis un coup de griffe de l'inévitable Lionel Messi. L'Argentin, quadruple Ballon d'Or, a inscrit avant la mi-temps son huitième but en Ligue des Champions cette saison. Un but encaissé à domicile qui fait mal aux Parisiens, qui avaient auparavant réussi à se créer quelques occasions.

Messi, justement, ne reprendra pas la seconde mi-temps, blessé à la cuisse, et d'ores et déjà incertain pour le match retour dans une semaine à Barcelone. Outrageusement dominé, le PSG réussit à recoller au score sur un but - en position de hors-jeu - de Zlatan Ibrahimovic à la 79e minute. Pour la presse catalane, Mundo Deportivo en tête, les erreurs arbitrales ont joué un grand rôle dans la rencontre.

("Stark - l'arbitre allemand - freine le Barça à Paris")

Le but de l'espoir

Mais quelques minutes plus tard, une faute du gardien Salvatore Sirigu offre un penalty aux Barcelonais, converti par Xavi. On pense alors que la partie est finie, mais c'est alors que le milieu international français Blaise Matuidi, sur un coup de patte dans la surface, offre le match nul aux Parisiens, quatre minutes après la fin du temps réglementaire. Un but qui donne au PSG le droit d'espérer en vue du match retour la semaine prochaine au Camp Nou, à Barcelone.

"Je suis fier de la performance des joueurs, de leur attitude, du courage qu'ils ont montré. Le résultat, je n'en suis pas très content" (Carlo Ancelotti, entraîneur du PSG)

Tous les espoirs sont permis ?

Certes, le match retour s'annonce difficile dans l'antre des Blaugranas la semaine prochaine. Mais la mission n'est pas impossible. 2-2, cela veut dire que le Barça, en cas de 0-0 au retour, serait qualifié. Mais si les Parisiens ne marquent ne serait-ce qu'un but sans en encaisser un seul sur la pelouse du Barça...

D'autant que le meilleur joueur catalan pourrait bien manquer ce match retour : Lionel Messi, qui souffre d'une lésion musculaire à la cuisse, pourrait bien manquer à l'appel (il doit passer des examens ce mercredi). Mais attention, les Parisiens eux aussi seront amoindris, privés de leur buteur providentiel et véritable moteur du milieu de terrain Blaise Matuidi.

En attendant, rien n'empêche le PSG de rêver.

À noter que dans l'autre match aller des quarts de finale, le Bayern Munich s'est offert une belle option pour la qualification en battant la Juventus Turin 2-0, sur des buts de David Alaba et Thomas Müller.