Ligue des champions : le PSG concède le nul (1-1) face au FC Barcelone en demi-finale aller

Les Parisiennes devront marquer au match retour pour se qualifier en finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (STEFANO RELLANDINI / AFP)

Après avoir sorti les ogres lyonnaises, quintuples tenantes du titre en quart de finale, les Parisiennes ont buté face au FC Barcelone ce dimanche 25 avril en demi-finale aller de la Ligue des champions. Dans un match particulièrement accroché, le PSG a concédé le nul (1-1) contre des Catalanes en pleine forme, qui restent sur 24 victoires en 24 matchs de championnat.

S’il y avait une joueuse dont le Paris Saint-Germain devait se méfier avant le début de la rencontre, c’était Jennifer Hermoso et ses 32 buts en 29 matchs cette saison. La serial buteuse a confirmé d’entrée ce dimanche, en ouvrant le score grâce à une reprise de volée sur un centre de sa coéquipière Aitana Bonmati, bien esseulée sur son côté droit (13e). Contre le cours du jeu, les Parisiennes ont rapidement égalisé (22e) par une tête d’Alana Cook, qui a permis aux joueuses de la capitale de rentrer dans la rencontre.

Katato muette, Endler décisive

Marie-Antoinette Katoto a, certes, servi Alana Cook en lui délivrant la balle de l’égalisation d’une tête, mais elle a aussi manqué plusieurs opportunités. Avant de rentrer aux vestiaires, l’attaquante du PSG a notamment gâché deux grosses occasions, coup sur coup, en duel face à la gardienne catalane : une sur le poteau (41e), l'autre totalement dévissée (42e).

Si les Parisiennes ont tenu, c’est aussi grâce aux cinq parades cruciales de leur gardienne, impeccable sur les offensives espagnoles. Avant l’égalisation, Christiane Endler avait déjà évité que le PSG ne prenne l’eau, en stoppant deux occasions en deux minutes. Elle a ensuite poursuivi en deuxième période en s’envolant pour sortir un coup franc catalan (53e). Les joueuses du Barça pourront également regretter cette énorme occasion manquée d’Asisat Oshoala (76e) qui n’avait plus qu’à pousser la balle dans le but parisien, mais qui a totalement manqué sa frappe.

Avec ce match nul (1-1), le Paris Saint-Germain devra impérativement marquer à Barcelone dimanche prochain pour espérer se qualifier pour la troisième finale de C1 de son histoire. La tâche sera ardue puisque le Barça n’a pas perdu le moindre match à domicile depuis plus de deux ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.