Ligue des champions : Le Bayern Munich et Manchester City qualifiés, l'Atalanta s'offre Liverpool

Derrière la nouvelle défaite de l'Olympique de Marseille contre Porto (0-2), ce mercredi soir, sept autres rencontres de Ligue des champions se sont disputées. A retenir, les qualifications déjà acquises du Bayern Munich et de Manchester City, la victoire surprise de Bergame contre Liverpool et la relance du Real Madrid.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (SVEN HOPPE / DPA)

• Le Bayern et City qualifiés

Respectivement vainqueurs du RB Salzbourg (3-1) et de l'Olympiakos (0-1), le Bayern Munich et Manchester City ont continué leur sans faute, remportant un 4e succès en autant de rencontres. Les deux clubs ont déjà validé leur billet pour les huitièmes de finale et rejoignent Chelsea, le FC Séville, la Juventus Turin ainsi que le FC Barcelone, qualifiés la veille. Si les Citizens se sont contenté d'un succès étriqué 1-0 grâce à l'unique but de Phil Foden, la soirée a été un peu plus mouvementée pour les Bavarois.

Le Bayern Munich s'est imposé plus facilement, inscrivant trois buts par l'intermédiaire de Leroy Sané, grâce à un CSC de Wöber provoqué par Kingsley Coman et à l'inévitable Robert Lewandowski. Le Polonais a marqué son 71e but en Ligue des champions, égalant Raúl à la troisième place du classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la compétition. Les hommes de Hansi Flick ont cependant terminé la rencontre sans Marc Roca, expulsé, et ont encaissé un but de Mergim Berisha.

• L'Atalanta surprend Liverpool, Midtjylland éliminé

Bergame n'est plus une simple débutante. On savait les hommes de Gian Piero Gasperini dangereux et décomplexés, ils n'ont pas changé la formule contre Liverpool, s'offrant le champion d'Angleterre chez lui, à Anfield (0-2). Deux buts quasiment similaires à quatre minutes d'intervalle ont permis à la Dea de faire la différence. Par deux fois, un centre rentrant venu de la gauche de l'inusable Papú Gomez qui ont fait plier les Reds. C'est d'abord Josip Ilicic qui s'est chargé de conclure (60'), puis Robin Gosens, bien aidé par une remise de Hans Hateboer.

Grâce à ce succès, l'Atalanta conserve toutes ses chances en vue d'une deuxième qualification consécutive en phase éliminatoire de Ligue des champions, revenant à deux points de Liverpool et restant à égalité de points avec l'Ajax Amsterdam (7). Car les Néerlandais ont aisément pris le dessus sur Midtjylland (3-1) grâce à Ryan Gravenberch, Noussair Mazraoui et David Neres. Avec zéro point marqué en quatre matches, Midtjylland est déjà éliminé.

• Le Real à la relance, Hazard enfin buteur

Mal parti en C1 cette saison, le Real Madrid s'est relancé en enfonçant l'Inter Milan (0-2) au terme d'une soirée au scénario clément. Après avoir ouvert le score grâce à Eden Hazard sur penalty (5'), auteur de son premier but avec les Merengue sur la scène européenne, le champion d'Espagne s'est rapidement retrouvé en supériorité numérique. Arturo Vidal a été expulsé à la 34e minute à cause de contestations, alors qu'il estimait avoir subi une faute dans la surface adverse. Rodrygo a fait le break à l'heure de jeu en reprenant un centre de Lucas Vazquez au second poteau.

Les Merengues récupèrent la 2e place du groupe B, à un point derrière le Borussia Mönchengladbach, qui a encore brillé contre le Chakhtior Donetsk (4-0) après le 6-0 de l'aller. Cette fois pas de but pour Alassane Pléa, remplaçant, ni pour Marcus Thuram, qui a, lui,  joué 84 minutes. Dans ce groupe B, personne n'est encore qualifié ou éliminé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.