Ligue des champions : l'article pour comprendre le nouveau format prévu en 2024

L'UEFA a validé lundi le nouveau format qui sera appliqué pour la Ligue des champions à partir de la saison 2024-2025.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Trophée de la Ligue des Champions (HAROLD CUNNINGHAM / AFP)

L'UEFA a annoncé lundi 19 avril avoir adopté la réforme de sa Ligue des champions à l'horizon 2024, impliquant le passage de 32 à 36 clubs, quelques heures après l'annonce par douze clubs de la création future d'une compétition privée dissidente, la Super Ligue. "Le comité exécutif a approuvé le format" de la future C1 avec un mini-championnat à la place de la phase de poules, a annoncé le secrétaire général adjoint Giorgio Marchetti en conférence de presse. Explications de cette nouvelle formule qui entrera donc en vigueur en 2024.

• Fin des phases de poules

Le plus grand changement de cette nouvelle formule intervient dans la première partie de la compétition. Les poules de quatre équipes (pour un total de 32) disparaîtront au profit d’une unique poule incluant les 36 équipes. Chaque club disputera dix matchs dans ce mini-championnat, cinq à domicile, cinq à l’extérieur, soit quatre de plus qu’actuellement.

C’est également la fin des matchs aller-retour dans cette première phase de la C1. Chaque club affrontera dix adversaires différents. Pour déterminer les rencontres, dans le but de conserver une certaine équité, l’UEFA mettra en place quatre chapeaux de neuf équipes qui constitueront la base de ce tirage au sort. Les 10 meilleurs à l'indice UEFA seront placés dans le chapeau 1.

• Trois qualifiés directs pour la France

Concernant les grands championnats, rien ne change pour l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et l’Angleterre qui conservent leurs quatre qualifiés directs. La France a en revanche de quoi se satisfaire de cette nouvelle réforme. À l’heure actuelle, les deux premiers de la Ligue 1 sont assurés de participer à la C1 la saison suivante, ce nombre passera à trois dès l’année 2024, ce que l’Hexagone demandait depuis plusieurs années maintenant. Autres qualifiés directs  le vainqueur de la C1 et celui de la Ligue Europa de la saison précédente.

• Création de barrages avant les huitièmes

Pour s'ouvrir directement les portes des huitièmes de finale, il faudra se classer dans les huit premiers de cette unique poule. Au-delà, et jusqu’au 24e, les clubs devront passer par la voie des play-offs. Chaque équipe affrontera une seule et même équipe sur le format de matches aller-retour. Les huit vainqueurs de ces doubles confrontations constitueront les huit derniers qualifiés pour les huitièmes de finale. Pour les clubs au-delà de la 24e place de ce mini-championnat, la compétition s’arrêtera.

• Jusqu’à 19 matches au lieu de 13 pour le vainqueur

La phase finale de cette nouvelle Ligue des champions restera inchangée. Malgré l'ajout de cinq matches en phase de poule et deux potentiels en barrage, la seconde partie de la C1 débutera encore par des huitièmes de finale. Des rencontres aller-retour se dérouleront jusqu’à en demi-finale avant un unique match en finale.

Aujourd’hui, le grand vainqueur de la C1 doit disputer 13 matches avant de pouvoir soulever le trophée. Dès 2024, ce même champion devra au minimum en disputer 17, et même 19 rencontres s’il manque sa qualification directe pour les huitièmes de finale et doit passer par les play-offs.

Résumé 

Première phase :
• Une unique poule de 36 clubs
• 10 matches à disputer pour chaque équipe, face à 10 adversaires différents
• Quatre chapeaux de 9 équipes permettront de définir ces rencontres

• Du 1er au 8e : qualification directe en huitièmes de finale
• Du 9e au 24e : barrages en matches aller-retour
• Du 24e au 36e : élimination de la compétition

Phase finale : (Inchangée)
• Rencontres aller-retour en huitièmes, quarts et demi-finales
• Un seul match en finale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.