Cet article date de plus de deux ans.

Ligue des Champions : Karim Benzema atteint les 60 buts

Face à l’Ajax Amsterdam, en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, Karim Benzema est entré un peu plus dans l’histoire de la compétition. En ouvrant le score, l’avant-centre Français est devenu le quatrième joueur à atteindre la barre des 60 buts en C1.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Devenu quatrième meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions le 23 octobre dernier, en ouvrant le score face au Viktoria Plzen, c’est une nouvelle étape qu’a franchi ce mercredi soir Karim Benzema dans l’histoire des buteurs de la C1.

En ouvrant une fois encore la marque, dans la victoire 2-1 du Real Madrid contre l’Ajax Amsterdam en huitièmes de finale aller, l’avant-centre français a atteint la barre des 60 buts dans la compéttion reine. Une réalisation qui le place aux cotés des trois monstres : Raul (71), Messi (106) et Cristiano Ronaldo (121), seuls joueurs à avoir franchi cette barrière .

Sans être flamboyant, le numéro neuf madrilène a démontré toutes ses qualités de finisseur. Juste dans son déplacement et bien décalé par Vinicius Junior, auteur d’un super numéro solitaire, Benzema n’avait plus qu’à fusiller le gardien de l’Ajax. Un 60e but pleine lucarne, imparable !

Cette pluie de buts a débuté un soir de décembre 2005 sous le maillot de l’Olympique Lyonnais. Karim Benzema avait trouvé la faille pour la première fois à Rosenborg, dans la victoire lyonnaise 2-1 en Norvège. 17 ans à l’époque, Benzema est encore le plus jeune buteur français dans l’histoire de la C1.

Signe qu’entre lui et la Ligue des champions une histoire était en train de s’écrire, le jeune français inscrivait tout simplement à l’époque le premier but de sa carrière professionnelle. Aujourd’hui, Benzema a trouvé le chemin des filets à 277 reprises toutes compétitions confondues, dont 19 cette saison en ajoutant sa réalisation historique du soir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.