Cet article date de plus de trois ans.

Ligue des Champions - Barcelone - Chelsea: Morata sera-t-il le nouveau Torres des Blues ?

Trois semaines après le match nul à Stamford Bridge (1-1), Chelsea et Barcelone se retrouvent, pour le 8e de finale retour de Ligue des Champions, mais au Camp Nou. Pour leur 14e opposition dans l'histoire de cette compétition, les Blues rêvent de reproduire l'exploit de la demi-finale 2012, où ils avaient arraché le nul (2-2) et la qualification à Barcelone dans le temps additionnel grâce à Fernando Torres, entré en fin de match. Mis en concurrence avec Olivier Giroud, Alvaro Morata a le profil idéal pour rééditer cet exploit.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
A Chelsea, Alvaro Morata remplace Olivier Giroud (GLYN KIRK / AFP)

Le souvenir de 2012

Depuis le (3-0) encaissé contre le Bayern Munich le 1er mai 2013 en demi-finales, Barcelone n'a plus perdu le moindre match en Ligue des Champions à domicile. Après le nul (1-1) à domicile, Chelsea sait donc parfaitement que la victoire ne sera pas aisée. En revanche, un nul (2-2) ou plus leur offrirait la qualification. Ce score, c'est le même qui avait permis au club anglais de se qualifier pour la finale en 2012, aux dépens des Barcelonais.

A l'époque, l'attaquant espagnol Fernando Torres, remplaçant, avait inscrit le but égalisateur dans le temps additionnel (90e+2) douze minutes après être entré en jeu. Chelsea avait ensuite remporté la compétition. C'est la dernière que les Blues ont gagné leur qualification à l'extérieur en Ligue des Champions.

Torres - Morata, des similitudes

Pour un joueur espagnol, qui n'a pas évolué au FC Barcelone, jouer un mauvais tour à ce club est toujours à part. Fernando Torres et Alvaro Morata ont tous deux été formés à l'Atlético Madrid. Le second a ensuite pris la direction du Real Madrid, pour terminer sa formation et, plus tard, intégrer l'équipe première. Pour lui, ce match contre le traditionnel rival honni des Madrilènes a donc une saveur particulière. 

Comme à l'époque Fernando Torres concurrencé par Didier Drogba, Alvaro Morata se trouve désormais confronté à un autre attaquant, au style différent: Olivier Giroud. "Il travaille bien et il est en forme", justifiait Antonio Conte au sujet de l'ancien d'Arsenal. Blessé au dos, l'Espagnol est revenu dans le groupe, mais n'a plus été titulaire lors des deux derniers matches. Avec les "milieux-attaquants" Willian et Hazard, les schémas tactiques peuvent beaucoup changer. Auteur de dix buts en Premier League depuis le début de la saison, le joueur de 25 ans peut-il être un joker de luxe au Camp Nou ? A l'aller, il l'était déjà, et était entré en jeu en fin de match sans faire basculer la rencontre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.