Cet article date de plus de quatre ans.

Emery : "Je ne comprends pas la pression, je comprends l'exigence"

L'entraîneur du Paris SG Unai Emery a préféré parler mardi "d'exigence" par rapport aux résultats qu'on attend de lui et son équipe, plutôt que de "pression" à la veille du match "important mais pas crucial" face à Ludogorets en Ligue des champions.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'entraîneur du PSG Unai Emery (NIKOLAY DOYCHINOV / AFP)

Ludogorets est présumé plus faible, mais peut-il surprendre le PSG ?
Unai Emery: "On respecte toutes les équipes. Si Ludogorets est présent en Ligue des champions c'est qu'il le mérite. Ils seront très motivés, mais nous aurons la même motivation. C'est le terrain qui dira qui est le meilleur. Nous voulons faire un grand match. C'est très important pour nous de nous imposer ici."

Vous venez de concéder une deuxième défaite en championnat à Toulouse. Vous sentez-vous sous pression ?
UE: "Je ne comprends pas la pression. Je comprends l'exigence. Elle consiste à gagner les matches. Contre Arsenal, on a tout de même fait un bon match, même si nous ne l'avons pas gagné. Je reste très optimiste. Il faut toujours penser au prochain match à disputer."

Après deux mois de compétition, votre équipe peine encore parfois dans le jeu. Pensez-vous changer de tactique ou voulez-vous imposer votre patte ?
UE: "On est encore en septembre et tout va très vite dans le foot. L'équipe a fait des bons matches, c'est une réalité de dire qu'elle en a fait de moins bons aussi. On doit encore continuer à travailler tactiquement, on sait où on veut aller. Si on a du temps, c'est mieux pour jouer comme on le souhaite. Après il faut de la confiance, mais le chemin qu'on prend doit nous permettre de nous améliorer. Le match de demain est justement important pour la confiance."

Mais sentez-vous votre équipe capable de progresser ?
UE: "On va évoluer, je suis optimiste. Je fais confiance aux joueurs, c'est une question d'adaptation. L'équipe est nouvelle, beaucoup de choses ont changé. C'est une année particulière."

Vous n'avez pas le droit à l'erreur si vous voulez finir premier...
UE: "C'est le deuxième match du groupe. Pour l'heure les quatre équipes ont un point. Il restera quatre matches après à disputer et ils seront aussi importants. Donc celui-ci est important mais pas crucial. Mais oui, notre objectif est bien de finir premier."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.