Eliminé en Ligue des champions et ralenti en Ligue 1, Paris a (presque) dit adieu à ses ambitions

En une semaine, le Paris Saint-Germain a été éliminé de la Ligue des champions et a peut-être dit adieu au titre en Ligue 1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Presnel Kimpembe et Neymar lors du match Rennes - PSG dimanche 9 mai. (FRED TANNEAU / AFP)

Dire que c'est une mauvaise semaine pour le PSG relève de l'euphémisme. Après sa défaite en demi-finale de la Ligue des champions contre Manchester City (2-0) le 4 mai, le club de la capitale devait relever la tête en championnat pour mettre la pression sur le LOSC, leader de Ligue 1. Et finalement, c'est un PSG contrarié que l'on a vu dimanche, concédant le match nul contre Rennes (1-1)

La défaite face à City, le rêve brisé

Les Parisiens n'ont pas réalisé l'exploit à l'Etihad Stadium. Après avoir perdu au Parc des Princes (1-2) à l'aller, le Paris Saint-Germain n'a pas réussi à renverser la vapeur contre Manchester City et s'est logiquement incliné (2-0). Finalistes de la précédente édition de la Ligue des champions, les Parisiens ont été éliminés au stade précédent cette année et ont vu leur rêve de remporter cette compétition pour la première fois de leur histoire s'envoler une nouvelle fois.

"On doit se concentrer sur le futur, préparer l'équipe pour les matchs qui nous restent. Évidemment, les supporters sont déçus, nous aussi mais on a tout donné vous savez. Je suis vraiment fier des joueurs parce qu'ils ont tout donné", avait expliqué Mauricio Pochettino après la rencontre, au micro de RMC Sport. Et finalement, c'est le côté sombre du PSG qui a ressurgi à Rennes, dimanche.

Un match nul qui peut coûter cher face à Rennes

Après la victoire de Lille contre Lens (0-3), les coéquipiers de Neymar étaient obligés de gagner pour rester dans la course au titre en championnat. Dominé dans le jeu, surtout en seconde période, le club de la capitale a été accroché par Rennes (1-1), et voit un possible quatrième sacre consécutif s'éloigner. "On a perdu des matchs qu'il ne fallait pas, beaucoup de matchs à la maison. Et ça fait mal. Maintenant on compte les points qu'on a laissé passer", s'est lamenté Marquinhos au micro de Canal +.

Avec trois points de retard sur le LOSC à deux journées de la fin, le PSG n'a plus son destin entre les mains pour remporter la Ligue 1. Surtout que les chiffres ne sont pas à l'avantage des Parisiens. En effet, après 36 matchs disputés, jamais une équipe n'a terminé championne avec un tel écart de points sur le premier. Mais pour Moise Kean, le titre n'est pas encore perdu, et les siens vont se battre jusqu'au bout : "On croit encore au titre et à la première place. C'est à nous de gagner tous nos matchs maintenant, on va y croire jusqu'au bout. Oui, il faudrait un miracle, mais on va donner 100% pour aller chercher la première place", a expliqué l'Italien.

La Coupe de France, un trophée pour sauver l'honneur ? 

Si le PSG a perdu ses illusions en Ligue des champions et voit le titre en Ligue 1 s'éloigner dangereusement, il peut encore se consoler en remportant la Coupe de France. En effet, les hommes de Mauricio Pochettino affrontent Montpellier, en demi-finales, le 12 mai prochain et sont encore en lice pour gagner une deuxième "Vieille Dame" consécutive.

"On va jouer ce qu'il nous reste à jouer, on a une Coupe de France à aller chercher", a prévenu Marquinhos après la rencontre face à Rennes. Un trophée déterminant pour sauver une saison si le titre s'envole dans le Nord. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.