Ligue des champions : revivez la défaite du PSG face à Barcelone

Comme il y a deux ans, les deux équipes se sont retrouvées pour une place dans le dernier carré. Les Parisiens espéraient une issue différente...

Le défenseur parisien Marquinhos serre les poings après un sauvetage lors du match contre le Barça, le 30 septembre 2014 au Parc des Princes (Paris).
Le défenseur parisien Marquinhos serre les poings après un sauvetage lors du match contre le Barça, le 30 septembre 2014 au Parc des Princes (Paris). (MIGUEL MEDINA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Comme on se retrouve. Le PSG et le Barça s'affrontent en Ligue des champions pour la cinquième fois en deux ans. Cette fois, mercredi 15 avril, c'est en quarts de finale. Un match que les Parisiens doivent absolument gagner pour satisfaire les ambitions de leur président, Nasser Al-Khelaïfi. Pourtant, l'équation s'annonce compliquée. 

Paris ne doit pas encaisser de but à domicile

Les deux dernières saisons, le PSG s'est fait éliminer à ce stade de la compétition à cause des buts marqués à l'extérieur. Cette fois, la défense parisienne doit demeurer hermétique pour préserver ses chances au match retour. "Quand tu reçois au match aller, il ne faut pas prendre de but", martèle Laurent Blanc, l'entraîneur parisien. Pas évident : les deux dernières fois que Paris a reçu Barcelone, il a encaissé deux buts.

Le PSG décimé au milieu de terrain

Les principaux artisans des succès parisiens en Coupe d'Europe jouent dans son milieu de terrain. Mais du trio magique Thiago Motta-Verratti-Matuidi, seul le dernier évoluera sur la pelouse du Parc des Princes, en raison des blessures et des suspensions. Le jeune Adrien Rabiot et le souvent blessé Yohan Cabaye vont avoir la lourde tâche de les remplacer. 

Un deuxième exploit en un mois ?

Battre Chelsea, dans des circonstances difficiles et face à un des meilleurs entraîneurs d'Europe, a reboosté la confiance des Parisiens, qui jouent beaucoup mieux depuis un mois. "Le match contre Chelsea nous a donné beaucoup de confiance, c'est un exploit dans un endroit et un stade difficiles, confie le défenseur Maxwell, cité dans Le ParisienOn ne doit pas abandonner notre philosophie de jeu. Il faut profiter de l'opportunité de jouer ici, à la maison, à Paris, sur une pelouse magnifique. C'est un match fantastique à jouer et on va tout faire pour que le club dispute une demi-finale." L'objectif minimal fixé par les dirigeants, qui avaient demandé à Laurent Blanc de "faire mieux que l'année dernière".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

23h28 : Voici une jolie image qui réconfortera (peut-être) les fans de foot déçus de la défaite du PSG. Un supporter du Real Madrid a partagé deux photos de Zinedine Zidane avec son fils Enzo. Sur l'une, il est enfant. Sur l'autre, il s'apprête à rentrer sur le terrain, coaché par son père.

22h42 : En fait, le vrai crack de la Ligue des champions, c'est, qui s'est offert le scalp du Bayern 3-1 sur sa pelouse, et qui demeure la dernière équipe invaincue en Ligue des champions. Si, si !

22h39 : "Ils ont marqué beaucoup trop facilement. Toutes ces absences (Verrati, Ibrahimovic, Motta) ne constituent pas une excuse", réagit à chaud Grégory Van der Wiel sur Canal +.

22h37 : "Bravo", lâche Laurent Blanc au moment de saluer son homologue catalan, Luis Enrique.

22h37 : Le PSG s'incline 3-1 contre Barcelone en quart de finale aller de la Ligue des champions.

22h34 : Pour David Luiz...

22h34 : Un message personnel pour David Luiz, qui a oublié de mettre les barbelés en défense, dans les commentaires.

22h33 : L'occasion de la dernière chance est ratée par Lavezzi, repris, Cavani, contré, et Matuidi, maladroit. Un symbole de la faillite offensive parisienne ce soir. pour le Barça, 89e.

22h29 : Sincèrement, pour qui est-ce une vraiment surprise ? On peut passer au courage et en donnant tout face à Chelsea, mais contre Barcelone c'est au talent... Et tout observateur avisé du football sait que celui de Paris est tout juste suffisant pour la Ligue 1...

22h29 : Une analyse intéressante d'@anonyme dans les commentaires.

22h27 : A noter que le speaker l'a attribué à Ezequiel Lavezzi, qui ne faisait pas action de jeu à l'autre bout du terrain.

22h26 : Le Parc s'enflamme grâce à un but de l'arrière latéral néerlandais, Grégory Van der Wiel. Sa frappe est déviée par le défenseur central français Jérémy Mathieu, qui la met hors de portée de son propre gardien. pour le Barça, le Parc se réveille.

22h25 : Double petit pont ! David Luiz va regretter d'avoir jouer ce match

22h23 : Le calice jusqu'à la lie. Luis Suarez ajoute un troisième but pour transformer ce match en calvaire. Il s'échappe du marquage de David Luiz, et fusille le malheureux Sirigu qui, cette fois, n'y pouvait rien. C'est cuit, carbonisé pour Paris, mené désormais à dix minutes de la fin.

22h14 : L'efficacité des Barcelonais fait très mal aux parisiens ...

22h13 : Réaction immédiate des Parisiens, avec un tir puissant de Cavani sorti par Ter Stegen. On a entendu le bruit du ballon qui s'écrase dans les gants du portier catalan. pour Barcelone, 69e.

22h11 : Luis Suarez, dans un raid de la défense parisienne, double la mise d'un tir bien placé que n'arrive pas à renvoyer la main molle de Salvatore Sirigu, pas exempt de reproche sur les deux buts. pour le Barça, au moment où Paris croyait pouvoir égaliser. Il reste 25 minutes pour limiter la casse.

22h09 : Et Jackson Martinez qui triple la mise pour Porto <3

22h09 : Et pendant ce temps, à Porto, le Bayern Munich prend l'eau, et est désormais mené 3-1, nous signale @anonyme dans les commentaires.

22h06 : L'avant-centre du PSG, Edinson Cavani, est la cible de toutes les critiques sur Twitter. PSG-Barça, 0-1, 62e.

22h01 : Le banc du Barça est d'un autre tonneau que celui du PSG. Quand le légendaire Iniesta sort sur blessure, le légendaire Xavi entre pour le remplacer. Seule fausse note : la réaction du Parc, un rien ingrat.

21h54 : Le PSG est revenu sur la pelouse avec d'autres intentions. L'équipe est positionnée beaucoup plus haut, et cherche à prendre à la gorge le club catalan. Témoin de ces intentions offensives, une belle frappe de Javier Pastore, qui oblige le gardien allemand du Barça, Marc-André Ter Stegen, à une parade laborieuse. PSG-Barça 0-1, 50e.

21h49 : C'est reparti au Parc des Princes, sous les yeux de Nicolas Sarkozy et de Manuel Valls. PSG-Barça 0-1.





(FRANCK FIFE / AFP)

21h45 : @Nicolas Les joueurs de Pep Guardiola ont un peu redressé la situation, en revenant à à Porto, grâce à Thiago Alcantara.

21h44 : Et du côté du Bayern ?

21h37 : C'est la pause au Parc des Princes. Le Barça mène face au , mais les dix dernières minutes des Parisiens sont très encourageantes, et laissent espérer du mieux en seconde période. Dans L'Equipe, l'ancien entraîneur de Nantes Raynald Denoueix avait remarqué que le Barça pouvait asphyxier son adversaire, mais pas plus d'une demi-heure. C'est peut-être ce qui s'est passé dans le premier acte.




(FRANCK FIFE / AFP)

21h30 : Haha, si Douchez entre en quart de finale de LDC, c'est complètement fini pour Paris !

21h31 : Catastrophe (bis) pour le PSG : sur un tir anodin de Luis Suarez, Salvatore Sirigu stoppe la balle, mais reste au sol en se plaignant de l'épaule ! Son remplaçant, Nicolas Douchez, n'inspire pas confiance dans les commentaires. PSG-Barça 0-1, 42e.

21h24 : A noter que l'arbitre, le Britannique Mark Clattenburg, arbore une magnifique crête pleine de gel qui n'a rien à envier aux coiffures excentriques des joueurs. PSG-Barça 0-1, 37e.

21h21 : 34e minute : première frappe cadrée du PSG, signée Cavani d'une reprise de demi-volée. Le PSG se rapproche lentement, mais sûrement, du but adverse. PSG-Barça, 0-1.

21h17 : Le vrai problème du PSG, c'est ses attaquants en fait.

21h15 : Mais quel dommage ! Sur un contre supersonique Matuidi-Lavezzi côté gauche, Cavani, seul face au but, se fait rattraper par le défenseur blaugrana Javier Mascherano, avant d'avoir pu frapper. PSG-Barcelone, 0-1, 29e.

21h12 : Ce n'est pas la même équipe sans Ibra-Verratti-Silva. Les chances diminues drolement!

21h12 : Le PSG ne voit plus le jour dans ce match. Barcelone monopolise le ballon, les Parisiens courent derrière. Pour @anonyme, la raison est simple. PSG-Barça, 0-1, 25e.

21h07 : Dans la foulée, le défenseur parisien Thiago Silva doit sortir, victime d'une blessure. C'est David Luiz, auteur d'une spectaculaire guérison, qui va rentrer. Il y a dix jours, on l'annonçait blessé pour un mois. Après un mystérieux voyage en Russie, le voilà sur pied... PSG-Barça, 0-1, 21e.

21h05 : Ouverture du score pour le Barça, après une perte de balle de Rabiot. La sanction est immédiate : Messi lance Neymar qui ajuste tranquillement Sirigu. Seule note d'espoir : la réaction du Parc, qui scande "Paris, Paris". PSG-Barça 0-1, 20e.

21h03 : Paris est très très fébrile !

21h00 : Grosse occasion pour le Barça, grâce à Lionel Messi, qui décoche une frappe à l'entrée des 16 mètres, qui échoue sur le poteau ! Paris-Barça, 0-0, 13e.

20h58 : Dans l'autre rencontre de la soirée, grosse, grosse surprise : mène face au Bayern après 10 minutes de jeu, un doublé de Ricardo Quaresma, un joueur "Youtube", capable de gestes spectaculaires, mais qui n'a jamais percé en club.