Ligue des champions : revivez la cruelle défaite de l'OL à Barcelone (5-1, 0-0 à l'aller) en 8e de finale

L'OL affronte le FC Barcelone et ses stars au Camp Nou, après un match aller qui s'était soldé par un nul (0-0).

L\'attaquant du Barça Lionel Messi lors du match Barcelone-Lyon, en 8e de finale de la Ligue des champions, le 13 mars 2019 au Camp Nou.
L'attaquant du Barça Lionel Messi lors du match Barcelone-Lyon, en 8e de finale de la Ligue des champions, le 13 mars 2019 au Camp Nou. (JOSEP LAGO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"On vient pour gagner". Nabil Fekir, le meneur de jeu de l'Olympique lyonnais, qui affronte le redoutable FC Barcelone en 8es de finale retour de la Ligue des champions mercredi 13 mars, refuse de jouer la peur au ventre face à un des favoris pour la victoire finale. Pourtant, la tâche de l'OL, qui avait arraché un 0-0 un peu miraculeux au match aller (25 tirs catalans), sera de résister à l'attaque cinq étoiles du Barça (Messi, Suarez...) tout en trouvant le chemin des filets. Il y a pourtant quelques raisons d'y croire.

L'OL est convaincu qu'il va marquer. Dans ses rêves, le coach des Gones, Bruno Genesio, a imaginé un match avec des buts : "La qualification se jouera en marquant des buts. Il faut prendre des risques. Mais des risques calculés." Le subtil équilibre entre se jeter à l'abordage et jouer la montre, Lyon sait faire, mais uniquement contre les grosses écuries, en attestent ses victoires contre Manchester City ou le PSG cette saison.

Le Barça aussi... Ernesto Valverde, le technicien catalan, ne fanfaronne pas, échaudé par les mauvaises expériences du Real Madrid et du Paris SG, éliminées la semaine dernière malgré leur statut de grands favoris : "Ce qu'a réalisé l'Ajax nous rappelle qu'il n'y a pas de petites équipes."

Et Nabil Fekir est de retour. Le club récupère son meneur de jeu champion du monde, qui avait cruellement manqué à l'aller. "La présence de Nabil change beaucoup de choses, sur l'influence technique qu'il a sur notre équipe et aussi sur la confiance qu'il diffuse à travers les autres joueurs, le groupe, le staff", veut croire l'entraîneur Bruno Genesio, qui lui aussi joue gros sur ce match.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

23h35 : Le FC Barcelone s'amuse de la panne mondiale qui frappe Facebook, Instagram et WhatsApp.

23h35 : Après l'élimination de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, président de l'OL, met en cause l'arbitrage : "Les faits de jeu ont probablement changé le sens du match." Il estime également n'être qu'un "modeste président" de "club de province". Une sortie qui fait réagir le magazine So Foot.

23h12 : @Gaelle Vendredi à la mi-journée !

23h11 : Quand est-ce qu'aura lieu le tirage des quarts de finale ? Merci et bonne nuit.

23h07 : Finaliste l'an dernier, Liverpool ne faiblit pas. Le club britannique se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions en s'imposant face au Bayern Munich (3-1).



(CHRISTOF STACHE / AFP)

23h03 : Un grand bravo à @Kathya qui avait pronostiqué le 5-1 pour Barcelone dans les commentaires avant le coup d'envoi.

22h59 : Mine de rien, ça fait deux ans de suite qu'il n'y a plus aucun club français en quart de finale de la Ligue des champions.

22h58 : Les lyonnais n’ont pas de regrets à avoir : ils ont joué contre beaucoup plus fort qu’eux, et ont tenu 70 minutes avant de s’écrouler. Ils sortent par la grande porte. Bravo à eux !! :)

22h58 : @Anaiis Je me méfie des conclusions trop rapides. S'ils tombent tous en quarts, on révisera l'analyse.

22h57 : Il me semblait avoir lu que le nombre de place par pays pour la Ligue des Champions dépendait du niveau du championnat... Peut-on dire que la Premiere League est le meilleur championnat européen vu que la moitié des équipes qualifiées pour les quarts en sont originaires ?

22h56 : C'est terminé. Il n'y a plus de club français en Ligue des champions. Le Barça était trop fort pour l'OL (5-1, 0-0 à l'aller).

22h54 : @Arthur C'est déjà arrivé deux fois, en 2007-2008 et en 2008-09, note The Independent.

22h53 : Bonsoir. Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham sont qualifiés pour les quarts de finale. Depuis quand a-t-on vu 4 clubs anglais en huitième ? Première, non?

22h50 : Ouch, désormais sur un nouveau but d'Ousmane Dembelé. C'est sévère pour les Lyonnais qui ne méritaient pas pareille humiliation. Mais trop d'éléments contraires se sont ligués contre eux ce soir.

22h49 : N’accusons pas les lyonnais tout de même. Ils sont tombés contre beaucoup plus forts qu’eux ce soir ...

22h49 : Voilà à quoi vont ressembler les quarts de finale de la Ligue des champions, vu que Liverpool mène 3-1 sur le terrain du Bayern.

22h47 : Un extraterrestre, on vous dit.

22h46 : On y aura cru 10 minutes. Merci l'OL, au revoir Bruno et pas merci à l'arbitrage pour le premier but encaissé...

22h45 : C'est définitivement plié à Barcelone, avec le quatrième but barcelonais signé Gérard Piqué, qui n'a qu'à pousser le ballon dans le but déserté, sur un service de Lionel Messi. 4-1 pour Barcelone, rideau.





22h43 : Compliqué avec Gorgelin dans les buts... Il devait faire mieux sur cette frappe de Messi

22h42 : Et juste après, Lionel Messi trompe Mathieu Gorgelin sur une nouvelle absence de la défense lyonnaise. La frappe du meneur argentin est déviée par le gardien et roule lentement au ras du poteau. Je crois que les carottes lyonnaises, aussi oranges que leur maillot, sont cuites. 3-1 pour Barcelone, 80e.

22h41 : Le Messie entre sur le terrain. Oubliez Lionel, surcoté, je parle de Maxwel Cornet, l'homme qui marque plus en Ligue des champions qu'en L1, et qui a plus marqué contre Manchester City que contre Dijon.

22h38 : @anonyme Vous êtes ironique, mais vous avez raison. Le Néerlandais est encore passé à côté ce soir. Au très haut niveau, il n'est pas d'airain, ni de bois, juste Depay.

22h38 : Depay ambitionne de jouer dans un très grand club si j'ai bien compris... certainement au Barça étant donné son énorme prestation de ce soir!! Ah ... il sort étonnant !!

22h34 : Cette équipe de Lyon est capable d'inspirer la crainte au Barça, tout en faisant des erreurs de naïveté incroyables. Comme oublier le ballon face à Lionel Messi à 30 m de son but.

22h30 : L'interminable validation du but lyonnais inspire les commentateurs :-)

22h27 : @anonyme Tous les clubs espagnols d'un coup vous voulez dire, en ajoutant l'Atlético ! Ce sera énorme... mais il faut encore un but à Lyon !

22h27 : Si le Barça et le Real sont éliminés en huitième de finale de LDC, c'est juste énorme.

22h25 : Notez qu'il a fallu quatre longues minutes à la VAR pour valider une action plus évidente. Le football n'est plus tout à fait le même depuis l'entrée en vigueur de cette règle.

22h24 : Le but de l'espoir pour Lyon signé Lucas Tousart, qui profite d'un ballon cafouillé sur un corner pour propulser le ballon au fond des filets. Le match est relancé ! 2-1 pour le Barça, 60e minute de jeu.

22h18 : Revenons sur cette histoire de penalty. Le compte Twitter de l'OL a demandé à ses internautes, forcément un peu partisans, si pour eux il y avait penalty. Résultat :


22h12 : On a frôlé le 3e but pour le Barça, quand Marçal sauve sur sa ligne une frappe piquée de Lionel Messi qui avait lobé Mathieu Gorgelin... On attend toujours la révolte du côté lyonnais. 2-0 pour le Barça, 49e.

22h10 : anonyme A mon avis, mais ce n'est que mon avis, le penalty est sifflable car Denayer déséquilibre Suarez qui avait la possibilité de faire un centre en retrait, et qui n'avait pas perdu le contrôle du ballon. Donc c'est discutable, mais pas scandaleux.

22h09 : À votre avis, l'image du football va t elle sortir grandie de ce match?!! Que vont penser tous les gamins qui regardent ce match?? Comment expliquer à mes enfants que dans le foot... il y a des considérations... disons, extrasportives??

22h09 : C'est reparti à Barcelone. Pour se qualifier, Lyon doit marquer deux buts. Et Tom Cruise n'est pas présent sur le banc ! 2-0 pour le Barça.

22h01 : @anonyme 1 tir, 0 cadré. Difficile dans ce cas d'espérer concurrencer une équipe catalane qui elle a frappé 14 fois, pour 6 cadrés.

22h00 : Selon les statistiques de l'Equipe Lyon n'a pas cadré un tir....

21h59 : Même pas aidés sur l'affaire du penalty, on peut aussi souligner que dans le jeu, Lyon a fait une première période calamiteuse, en n'osant pas agresser le Barça, et en multipliant les mauvais choix.

21h54 : Avouez que quand l'incompétence arbitrale ( considérons qu'il s'agit d'incompétence, c'est mieux qu'autre chose) tue le match à la 16eme minute .... et que la suite des décisions est toujours dans le même sens ... il n'y a rien à faire!

21h54 : Les Barcelonais s'amusent, Lyon est dépassé.