"Degringolada", "ça leur apprendra", "écheikh et mat" : la presse espagnole (et marseillaise) se moque du PSG

Le club de la capitale a été battu (1-2) à domicile en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions par les Madrilènes, alors qu'ils devaient gagner par deux buts d'écart pour se qualifier.

La une du quotidien \"La Provence\" le 7 mars 2018, au lendemain de l\'élimination du PSG par le Real Madrid en Ligue des champions.
La une du quotidien "La Provence" le 7 mars 2018, au lendemain de l'élimination du PSG par le Real Madrid en Ligue des champions. (LA PROVENCE / TWITTER)

Alors que les supporters parisiens digèrent la déception de l'élimination du PSG face au Real Madrid, mardi 6 mars, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions (1-2), l'Espagne se moque. Les Parisiens avaient l'ambition de remonter leur retard du match aller et d'éliminer le double tenant du titre, mais ont semblé impuissants sur le terrain. Mercredi, la presse espagnole est sévère, et elle n'est pas la seule.

"La degringolada", titre La Provence, le quotidien régional marseillais. Une référence à la "remontada", nom donné à l'incroyable remontée en faveur du FC Barcelone, l'an dernier, déjà contre le PSG et déjà en huitième de finale.

"Pour gagner, il faut jouer à Madrid"

Marca, le principal journal sportif madrilène, célèbre la "leçon de football" donnée par le Real pour "remettre à [leur] place" les ambitieux parisiens. "Ça leur apprendra", titre le quotidien pro-Real, dont un éditorialiste adresse un message à Neymar, courtisé par le Real : "Pour gagner, il faut jouer à Madrid."

Même les Catalans du Mundo Deportivo, plutôt fans du Barça, s'y mettent aussi, ironisant sur les propriétaires qataris du PSG, en titrant "Echeikh et mat".

Côté français, les unes sont plus sobres, mais Le Parisien et L'Equipe souligent également la déception face au résultat et à la performance des joueurs du PSG.