Benfica-PSG : accrochés à Lisbonne, les Parisiens lâchent leurs premiers points en Ligue des champions

Le PSG n'a pas réussi à prendre le meilleur sur le Benfica à Lisbonne (1-1), mercredi, et concède son premier nul en C1 cette saison.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'attaquant du PSG, Lionel Messi, est poursuivi de très près par le milieu du Benfica, Enzo Fernandez, à l'occasion de la 3e journée de Ligue des champions, le 5 octobre 2022. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Premier grain de sable dans la machine parisienne en C1. Le Paris Saint-Germain a concédé un décevant match nul sur la pelouse du Benfica Lisbonne, mercredi 5 octobre, à l’Estadio da Luz (1-1). Bousculés en première période, souvent sauvés par Gianluigi Donnarumma, et pas assez efficaces après la pause, les hommes de Christophe Galtier n’ont pas réussi à capitaliser sur l’ouverture du score heureuse de Lionel Messi pour prendre le meilleur sur des Portugais très solides.

Cette fois, le PSG n’a pas réussi à s’en sortir. Dans un match où ils ont montré deux visages, d’abord secoués par une équipe lisboète bien en place et au pressing redoutable, puis à l’assaut du but portugais sans trouver la faille, les Parisiens ne sont pas parvenus à provoquer la réussite qui les accompagnait jusque-là sur la scène européenne. Elle s’est tout juste manifestée sur l’ouverture du score brillante de Lionel Messi (22e), dans une première période pourtant difficile pour le club de la capitale. Ce n’était pas assez pour espérer mieux qu’un match nul au Portugal.

Donnarumma maintient le PSG à flot

Les Parisiens peuvent surtout remercier Gianluigi Donnarumma. Auteur d’une prestation XXL, le portier italien a porté les siens de la première à la dernière minute. Dès les premiers instants de la partie, il s’est imposé avec autorité face au remuant Gonçalo Ramos (8e, 14e), avant de repousser d’une main opposée solide une belle tentative de David Neres (28e). Moins sollicité en seconde période, il est tout de même resté vigilant jusqu’au bout pour sauver les siens après une percée de l’attaque portugaise en toute fin de rencontre (82e). Le grand gardien italien n'a craqué qu'une fois, sur l'égalisation lisboète, trompé par Danilo qui est venu pousser un bon centre adverse dans ses propres filets. 

Le club de la capitale n'a pas non plus profité de la forme olympique de Lionel Messi, dans la foulée de ses dernières bonnes sorties. Unique buteur côté parisien, il est venu conclure d’une magnifique frappe enroulée une séquence en une touche de balle entre Neymar et Kylian Mbappé (22e) qu’il avait initiée. De quoi inscrire le sixième but de la saison en C1 pour le club de la capitale, tous marqués par les membres de la "MNM". Une juste récompense pour l’Argentin, le meilleur attaquant parisien sur la pelouse mercredi soir. 

Une bonne réaction en seconde période

Plus en jambes au retour des vestiaires, comme métamorphosés, les Parisiens se sont jetés à l'assaut de la cage portugaise. Mais ni Neymar, qui a touché la barre transversale sur un geste acrobatique (50e) et précieux sur coups de pied arrêtés (51e, 55e), ni Kylian Mbappé seul face au gardien (69e), ni même Lionel Messi, qui a loupé son contrôle dans la surface (80e), n'ont réussi à inverser la tendance.

Avec ce match nul, les Parisiens manquent l’occasion de s’échapper seuls en tête du groupe H et restent à égalité de points avec leurs adversaires du soir. Ils voient même la Juventus, vainqueure contre le Maccabi Haïfa, revenir à une longueur. Ils auront l'occasion de prendre leur revanche et de reprendre les devants dès la semaine prochaine, en accueillant le Benfica au Parc des Princes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.