Ligue des champions : parti de Turin, un supporter marche et pédale jusqu'à Berlin

Un fan de la Juventus Turin avait fait le pari de rejoindre à pied le stade qui abrite la finale de la compétition si son club parvenait à passer les demi-finales. Après neuf jours de voyage, il est arrivé vendredi.

Nicolò de Marchi lors de son périple de 1 100 km jusqu\'à Berlin (Allemagne), le 4 juin 2015.
Nicolò de Marchi lors de son périple de 1 100 km jusqu'à Berlin (Allemagne), le 4 juin 2015. (JUVENTUS / YOUTUBE)

Bravo ! Nicolò de Marchi a relevé son pari, vendredi 5 juin. Après neuf jours de marche et de vélo, ce fan de la Juventus Turin est arrivé à Berlin (Allemagne), à la veille de la finale de la Ligue des champions qui oppose son club au FC Barcelone. Tout sourire, le jeune homme de 22 ans a publié quelques photos de la capitale allemande, après un périple long de 1 100 km à travers l'Italie, l'Autriche, la Suisse et l'Allemagne.

Tout débute le 5 mai, quand Nicolo formule son pari, sans trop y croire, au soir de la victoire italienne du match aller à domicile face au Real Madrid (2-1) : "Si nous allons en finale, je vais à Berlin à pied." Il faut attendre la fin du mois – et l'exploit de la Vieille Dame à Madrid – pour que la Juventus Turin lui réponde : "Voilà la route... Mais tu es déjà en retard. Que dis-tu d'essayer à vélo ?" A l'arrivée, le jeune homme aura droit à une jolie récompense : un billet pour assister à la finale tant espérée.

Le club a mis un vélo et une jeep à sa disposition

Affaire conclue. Nicolò de Marchi s'est donc lancé le 28 mai, depuis le Stade de Turin. Pour relever son défi, le club a mis un vélo à disposition du jeune homme, ainsi qu'une jeep blanche et noire, qu'il a utilisée pour couvrir environ 440 km, selon La Repubblica (en italien), notamment dans certains points chauds des Alpes. La performance reste plus qu'honorable, car les éléments n'ont pas toujours été cléments. "A l'abri d'une pluie torrentielle, mais de toute façon, je n'abandonne pas", explique le jeune homme par exemple un jour. Ou, un peu plus tard : "La fatigue se fait sentir, mais la route vers Berlin progresse."

 

Grazie a tutti! Leggo sempre tutti i commenti, mi state aiutando un sacco ;) #RoadToBerlin #SeAndiamoInFinale

Une vidéo publiée par Nicolò De Marchi (@demarchi22) le 3 Juin 2015 à 7h56 PDT


Tout au long de son trajet, le supporter a diffusé sur les réseaux sociaux des images et des vidéos, largement relayées par la Juventus Turin. Très emballé par le projet, le club n'a pas lâché Nicolò d'une semelle et a même produit une vidéo par jour. L'histoire ne dit pas comment Nicolò de Marchi a prévu de rentrer en Italie.