Cet article date de plus de neuf ans.

Ligue des champions : Lille (déjà) pratiquement éliminé

Après deux défaites en deux rencontres, les Lillois vont rencontrer le Bayern Munich...

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La déception des joueurs lillois après leur défaite 2-0 contre Valence en Espagne, le 2 octobre 2012. (JOSE JORDAN / AFP)

Que retenir de la défaite de Lille à Valence, le 2 octobre 2012 pour la deuxième journée de leur match de poule de Ligue des champions ?

- l'année dernière, Lille avait donné l'impression qu'il ne lui manquait pas grand chose pour accéder en huitième de finale. A l'époque, avec des joueurs du calibre d'Eden Hazard ou Moussa Sow, sortir du groupe semblait envisageable. Cette année, après deux matchs et autant de défaites, ça s'annonce très complexe.

- comme souvent avec un club français en Coupe d'Europe, on a tendance à se dire que l'adversaire est prenable. Au coup de sifflet final, c'est lui qui gagne. Lille et ses joueurs semblent découvrir le niveau de la Ligue des champions, alors qu'ils devraient déjà avoir emmagasiné de l'expérience.

- l'absence du capitaine Rio Mavuba a beaucoup pesé sur l'équilibre de l'équipe lilloise. Seul Florent Balmont a surnagé dans un milieu trop perméable.

- Mickaël Landreau a (encore) encaissé un but sur un lob où sa responsabilité est engagée. Ca commence à faire beaucoup.

- la tournure de la situation dans ce groupe est très défavorable aux Lillois. Le petit poucet supposé du groupe, le BATE Borisov, a réussi l'exploit de cumuler deux victoires en deux matchs, et s'est offert le luxe de battre le Bayern Munich, le finaliste de l'édition 2011-12 3-1. Avec zéro points en deux matchs, et avant une double confrontation contre le Bayern Munich, une qualification lilloise pour les 8e de finale apparaît bien compromise.

Retrouvez le compte-rendu du match sur francetv sport.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.