Ligue des champions : le PSG éliminé en quart de finale après sa défaite à Chelsea (2-0)

Largement dominés, les hommes de Laurent Blanc n'iront pas en demi-finale de la Ligue des champions. Ils ont été battus 2-0 grâce à des buts de Schürrle et Ba pour les Blues.

André Schürrle a marqué pour Chelsea en première mi-temps, le 8 avril 2014, à Londres (Royaume-uni). 
André Schürrle a marqué pour Chelsea en première mi-temps, le 8 avril 2014, à Londres (Royaume-uni).  (ADRIAN DENNIS / AFP)

Le rêve européen du PSG a été brisé par Chelsea mardi 8 avril. Malgré sa victoire 3-1 au match aller il y a une semaine, les hommes de Laurent Blanc ont été battus 2-0 par les joueurs de José Mourinho en quart de finale de la Ligue des champions. Que retenir de cette rencontre ?

Sans Ibra, rien ne va

Un être vous manque... Pour ce match, le club parisien évoluait sans son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, blessé à Paris lors du match aller. Et cela s'est vu. Pour le remplacer, Laurent Blanc avait fait confiance à Lucas et replacé Cavani en pointe, son poste préféré. Mais pressés au milieu du terrain, gênés comme jamais dans la relance, ils n'ont pas réussi mardi à lancer les contres prévus. Lucas et Lavezzi n'ont trouvé finalement que peu d'espaces, et Cavani est passé totalement à côté de son match. En conférence de presse, Laurent Blanc l'a reconnu :"Sans Zlatan, le PSG a été déséquilibré."

Une défense qui prend l'eau

Lorsque c'est le gardien de but qui s'illustre le plus dans un match, c'est que la défense n'a pas été au rendez-vous. Sirigu a d'abord dû s'employer pour écarter un coup franc détourné de Lampard (28e), mais quatre minutes plus tard, il a été battu par Schürrle, qui a marqué après une touche longue au milieu d'une défense parisienne dépassée (1-0, 32e). Cahill est ensuite passé tout près du 2-0 à  la 36e minute. A ce moment-là, le PSG était encore qualifié.

Impuissants, Sirigu (en vert) et Maxwel (en blanc) ne peuvent empêcher Demba Ba (en bleu) de marquer le deuxième but de Chelsea, synonyme de qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions, mardi 8 avril 2014, à Londres. 
Impuissants, Sirigu (en vert) et Maxwel (en blanc) ne peuvent empêcher Demba Ba (en bleu) de marquer le deuxième but de Chelsea, synonyme de qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions, mardi 8 avril 2014, à Londres.  (ADRIAN DENNIS / AFP)

Après la mi-temps, le PSG, crispé, a frôlé la noyade avec deux barres transversales en deux minutes, signées Schürrle (52e), puis Oscar (54e) sur le coup franc. C'est finalement Ba, né à Sèvres (Hauts-de-Seine) et formé à Montrouge, qui, à trois minutes de la fin, enterrait les espoirs parisiens en devançant Maxwell après un énième ballon péniblement repoussé par la défense.

Laurent Blanc perd son duel face à José Mourinho

"José Mourinho ! José Mourinho ! He's done it before ! He's done it before !" Le stade de Stamford Bridge n'a même pas attendu le coup de sifflet final pour chanter sa reconnaissance et son admiration pour l'entraîneur portugais, qui effectivement l'avait "déjà fait avant". Quart de finaliste de la Ligue des champions pour la 8e fois avec quatre équipes différentes (Porto, Chelsea, Inter Milan et Real Madrid), il s'est toujours qualifié pour les demi-finales. Très détendu sur son banc de touche tout au long du match, la victoire semblait ne pas pouvoir lui échapper.

Les choix tactiques de Laurent Blanc n'ont pas payé. Dans sa zone technique, fidèle à son habitude, il est resté très discret, beaucoup plus que son vis-à-vis, qui n'a pas hésité à aller saluer Zlatan Ibrahimovic en début de match. L'entraîneur français l'a reconnu en conférence de presse, "l'expérience [de Chelsea] a fait la différence"

Et maintenant ? 

La Ligue des champions était l'objectif principal des investisseurs qataris du PSG, c'est donc une immense désillusion, au vu des 400 millions d'euros investis depuis 2011. Pourtant, le club doit encore terminer sa saison et se focaliser sur le doublé Coupe/Championnat. Leader, le PSG n'est pas encore mathématiquement champion et affrontera Lyon en finale de la Coupe de la Ligue le 19 avril prochain.