Ligue 2 : Clermont face à son histoire, Caen au bord du gouffre... Pourquoi il faut suivre la 38e journée de championnat

Les enjeux sont multiples pour cette 38e et dernière journée de Ligue 2, et la course au maintien comme à la montée restent indécises. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L'ailier clermontois Mohamed Bayo célébrant son but lors du match de Clermont face à Sochaux le 8 mai dernier.  (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Toutes les équipes de Ligue 2 se retrouveront à 20h, samedi 15 mai, pour une dernière et ultime journée. Si certaines sont assurées de monter en Ligue 1 ou de rester en Ligue 2, d’autres vont se battre pendant 90 minutes pour sauver leur saison. 

Le Clermont Foot 63 face à son histoire

Pas encore assuré de monter, il faudrait un coup du sort terrible pour empêcher Clermont de monter en Ligue 1 l’année prochaine. Les Clermontois n’ont besoin que d’un match nul sur la pelouse de Caen pour valider leur montée dans l'élite, la première de leur histoire depuis la création du club en 1990 après 14 ans en seconde division. Même une défaite devrait suffire car avec une différence de buts de +37, et celle de Toulouse, l’actuel troisième, à +29, il faudrait que les Normands terrassent Clermont et/ou que le TFC corrige Dunkerque pour voir les Clermontois chuter à la troisième place synonyme de barrages.

Trois équipes pour deux places de barragistes

En parlant de barrages, il y a encore deux tickets à prendre pour trois équipes. Si Toulouse, avec 69 points est assuré de finir au minimum à la troisième place qui lui permettra de jouer la “finale” des repêchés, Grenoble, le Paris FC et l’AJ Auxerre sont encore en lice pour décrocher les quatrième et cinquième places qualificatives pour les barrages. Grenoble, 62 points, et le Paris FC, 61 points, sont cependant dans une position favorable tandis que l’AJ Auxerre, 59 points, n’a plus son destin entre les mains. Bonne nouvelle néanmoins pour les Icaunais puisqu'ils se déplacent à Sochaux, qui n’a plus rien à jouer, alors que le Paris FC reçoit Chambly qui lutte pour son maintien. Le Grenoble Foot 38, qui n’a plus connu l’élite depuis 2010, accueille Rodez, déjà sauvé. 

Une course au maintien à suspense entre quatre équipes

Si Chateauroux (22 points) est déjà relégué depuis la 34e journée, Chambly, Caen, Dunkerque et Niort luttent encore pour le maintien. Chambly est 19e avec 38 points et est provisoirement relégué en National, alors que Caen, qui compte également 38 points, est barragiste grâce à une différence de buts favorable. Dunkerque est 17e, deux points devant, alors que Niort compte trois longueurs d’avance mais à la pire différence de buts des quatre formations.

Toutefois, les Chamois sont la seule équipe à rencontrer une formation qui n’a plus rien à jouer, puisqu’ils accueillent Guingamp, 12e et déjà assuré de jouer en Ligue 2 l’année prochaine. Chambly possède le pire adversaire puisqu’il se déplace au Paris FC qui joue la montée en L1. Caen reçoit Clermont qui joue également la promotion directe dans l’élite, même combat pour Dunkerque qui accueille Toulouse. 

La mission sera encore plus compliquée pour les Caennais quand on regarde leur forme actuelle : aucune victoire en championnat depuis leur succès à domicile face à Niort (1-0), le 13 février dernier. En face, leur adversaire, Clermont, a remporté cinq de ses six dernières rencontres. Une descente serait une terrible désillusion pour le Stade Malherbe de Caen qui n’a plus connu la troisième division depuis la saison 1983/1984.

Mais c’est surtout financièrement qu’une rétrogradation serait catastrophique. Acquis par le fond d'acquisition américain Oaktree en début de saison, le club normand n’a fait que couler depuis. Le président Olivier Pickeu a déjà annoncé un plan de sauvegarde de l'emploi qui condamnera vingt postes dans l'administratif. Pour un club qui n’a connu que les divisions professionnelles depuis plus de trois décennies, la relégation en National serait le coup de grâce après une saison cauchemar. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.