VIDEO. "Il existe une diversité raciale ici" : rencontre avec le footballeur de l'OM Hiroki Sakai

Brut a rencontré Hiroki Sakai qui joue à l'OM depuis 2016. La passion, la ponctualité, le racisme… Il évoque les différences entre le Japon et la France.

BRUT

"Tous les joueurs sont présents cinq minutes avant l'heure du rendez-vous", sourit Hiroki Sakai. En effet, le joueur de l'équipe de Marseille se souvient avoir été étonné par le laxisme des Français en termes de ponctualité. "Je pense que c'est un pays (ndlr : la France) où les gens sont indulgents avec les petites erreurs", estime l'arrière droit de l'Olympique de Marseille.

Par ailleurs, Hiroki Sakai évoque l'exigence de ses coéquipiers en matière de football : "Les gens sont sceptiques à l'égard des joueurs japonais", explique le joueur avant d'ajouter : "Même si tu joues bien la première saison, ils attendent toujours de voir si tu peux le refaire."

Les Marseillais sont tellement passionnés par le football. Leur personnalité change quand on parle de football.

Hiroki Sakai

à Brut.

Sur la question du racisme, Hiroki Saka se sent plutôt épargné en France. "Les gens parlent toujours de racisme mais je ne l'ai pas vraiment ressenti", confie le footballeur. Il salue au contraire la diversité raciale en France. "Au Japon, c'est pire, les gens tournent la tête quand ils voient des étrangers dans la rue", raconte Hiroki.

VIDEO. \"Il existe une diversité raciale ici\" : rencontre avec le footballeur de l\'OM Hiroki Sakai
VIDEO. "Il existe une diversité raciale ici" : rencontre avec le footballeur de l'OM Hiroki Sakai (BRUT)