Vidéo 7 questions très simples sur la Super League

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Elle pourrait bouleverser le monde du football. Explications avec l'économiste Pierre Rondeau.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Elle pourrait bouleverser le monde du football. Explications avec l'économiste Pierre Rondeau.

C'est quoi, la Super League ?

La Super League européenne est une compétition privée directement gérée par les clubs participants et actionnaires. Elle est autonome et donc non affiliée à l'UEFA ou la FIFA.

Concrètement, ça va changer quoi ?

"Concrètement, la Super League européenne, si elle venait à voir le jour, ce que ça va changer, c'est une augmentation considérable des inégalités entre les participants permanents de la Super League qui, à titre de comparaison, pour l'instant, tel que le budget et le modèle est constitué, pour l'instant pourrait rapporter a minima à tous les participants 145 millions d'euros", explique Pierre Rondeau.

Ce projet va-t-il créer un fossé supplémentaire entre les clubs les plus riches et les autres ?

Pour l'économiste, ce projet de Super League européenne risque de renforcer des inégalités qui étaient "déjà extrêmement importantes".

Et le Paris Saint-Germain dans tout ça ?

"Concrètement, le Paris Saint-Germain a annoncé qu'il ne participerait pas à la Super League européenne, qu'il refuserait cette participation vers une compétition privée autonome", explique Pierre Rondeau. Selon l'économiste, on peut imaginer que cela soit dans un but géopolitique. "On sait que le PSG a mis très longtemps avant de s'accorder les bonnes grâces de l'UEFA, que pendant très longtemps l'UEFA avait un doute sur la crédibilité des dirigeants qatariens au PSG, a pendant très longtemps cherché à nuire quelque peu aux dirigeants parisiens arrivant comme ça comme des nouveaux riches et dépensant allègrement beaucoup d'argent dès le début", précise-t-il.

Est-ce que d'autres clubs français sont concernés par cette Super League aujourd'hui ?

"On doit s'imaginer, concernant les clubs français, que c'est dans l'intérêt financier et commercial des dirigeants de la Super League européenne de capter le marché le plus vaste possible, donc de capter le marché français qui est quand même la deuxième puissance européenne, un pays de 66 millions d'habitants", estime Pierre Rondeau.

Quelles sanctions pour les clubs et les joueurs participants ?

"Pour l'instant, dans le règlement et la réglementation de l'UEFA, il est inscrit et stipulé depuis le mois de janvier que tout joueur et tout club qui participerait à une compétition autonome privée et non officielle serait automatiquement exclu des compétitions officielles de la FIFA", explique l'économiste. "Autrement dit, si Griezmann avec le Barça participe à la Super League européenne, il ne pourrait pas jouer le Mondial et l'Euro avec l'équipe de France", développe-t-il.

Est-ce que la Ligue des champions, cette saison, ira à son terme ? 

"Officiellement, oui. On sait que dans les demi-finales, on a trois clubs dissidents, Chelsea, le Real, Manchester City, et un club affilié à l'UEFA, en accord avec l'UEFA, le Paris Saint-Germain, donc il y a une probabilité qui existe", explique Pierre Rondeau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.