"PSG - Révélation d'une révolution" : il y a une "carence institutionnelle" au "plus haut niveau"

Alexandre Couppey, membre du collectif de supporters Paris United, auteur du livre "PSG - Révélation d'une révolution", a estimé vendredi sur franceinfo que le futur rôle de l'entraîneur du club sera de "sortir les joueurs de leur confort".

Des supporters du PSG au Parc des Princes à Paris, le 6 mars 2018.
Des supporters du PSG au Parc des Princes à Paris, le 6 mars 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

Le livre PSG - Révélation d'une révolution, écrit par le collectif de supporters Paris United et sorti cette semaine, raconte les coulisses du club de football parisien. Alexandre Couppey, membre du collectif qui révèle de nombreuses informations sur le PSG depuis près de deux ans, a affirmé vendredi 30 mars sur franceinfo que le club parisien souffrait d'une "carence institutionnelle" au "plus haut niveau".

"Il y a un certain nombre de dysfonctionnements au club qui révèlent une carence institutionnelle et qui ne permettent pas au PSG de remporter la Ligue des champions, a-t-il estimé. Il y a effectivement une carence institutionnelle notamment au plus haut niveau qui révèle une faiblesse dans l'institution. Le club n'est pas assez tenu et les joueurs sont trop dans un confort."

Le PSG en L1 est comme "une baleine dans une baignoire"

Alexandre Couppey a ajouté aussi que le club parisien manque d'un soutien fort auprès des médias. "On considère que le PSG est dans un contexte médiatique nationalisé et pas assez parisianisé, déplore-t-il. Il n'y a pas de média partisan autour du PSG. Et nous, notre but, c'est que le PSG réussisse. Dans les grands clubs européens, il y a des médias partisans. Par exemple, Libération est un média partisan de gauche, Le Figaro est un média partisan de droite, et nous [Paris United] on se considère dans la même optique. Le PSG manque depuis toujours d'un environnement médiatique qui soit parisianisé."

Alors que le destin de l'actuel entraîneur Unaï Emery n'est plus au PSG, Alexandre Couppey a estimé qu'il faudra un entraîneur capable "de sortir les joueurs de leur confort. La Ligue 1, cela n'arrange pas, car le PSG est surdimensionné et est, un petit peu, une baleine dans une baignoire."