Cet article date de plus de sept ans.

PSG : pourquoi Ben Arfa ne joue pas ?

Comme mardi 13 septembre, Hatem Ben Arfa n'est pas convoqué pour le match de Ligue 1 du PSG à Caen vendredi 16 septembre. Pourquoi la recrue de l'intersaison est-elle mise à l'écart ? Eléments de réponse. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Hatem Ben Arfa dans les tribunes lors du match de Ligue des champions du PSG contre Arsenal, mardi 13 septembre 2016 (FRANCK FIFE / AFP)

C'est une deuxième mise au ban consécutive qui suscite de nombreuses interrogations. Comme lors du match de Ligue des champions contre Arsenal mardi, Hatem Ben Arfa a appris la veille de la rencontre sa non-convocation dans le groupe du PSG pour le déplacement à Caen vendredi 16 septembre. Jeudi, à la fin de l'entraînement, l'adjoint d'Unai Emery, l'entraîneur du PSG, a signifié au milieu de terrain offensif qu'il resterait à Paris. 

J'ai convoqué les joueurs qui étaient les mieux préparés pour ce match

Unai Emery

Le 15 septembre 2016, à la veille du match contre Caen

Manque d'investissement aux entraînements, manque de discipline tactique lors des rencontres : cela fait plusieurs jours que l'entraîneur espagnol fait part de son agacement à l'égard du joueur français. Il y a un mois, il pointait du doigt son manque de condition physique. "Pour manger, c'est le premier", soulignait en riant son ex-coéquipier David Luiz en juillet. Ce reproche n'est pas nouveau pour Hatem Ben Arfa qui avait été sanctionné par son club de Newcastle en 2014 pour être revenu de vacances avec quelques kilos en trop.

Ajoutez à cela des prestations en demi-teinte depuis le début du championnat : que ce soit en pointe ou sur le côté droit, l'ancien Niçois a déçu. "Pour moi, le plus important c'est l'équipe, a précisé jeudi Unai Emery en conférence de presse. J'ai convoqué les joueurs qui selon moi étaient les mieux préparés pour ce match". Hatem Ben Arfa ne rentre apparemment pas dans cette catégorie aux yeux du techicien espagnol, inflexible et qui semble ne pas comprendre les réactions que suscitent ces non-convocations auprès de la presse et chez certains supporters.

Reste à savoir combien de temps le joueur pourra accepter ce statut. Pour lui qui avait redonné un élan à sa carrière la saison dernière à Nice et qui avait été présenté comme la star du mercato parisien, ce début de saison au PSG est décidément bien compliqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.