Premier match de Ligue 1 arbitré par une femme : "Stéphanie Frappart rentre dimanche dans l'Histoire du football", estime Pascal Garibian

Le directeur technique de l'arbitrage à la FFF a réagi à la première participation d'une femme arbitre à un match de Ligue 1 dimanche. 

Pascal Garibian, le directeur technique de l\'arbitrage à la FFF, en avril 2015. 
Pascal Garibian, le directeur technique de l'arbitrage à la FFF, en avril 2015.  (ERIC BALEDENT / MAXPPP)

Ce sera une première en Ligue 1, une femme va arbitrer un match dimanche 28 avril. Stéphanie Frappart, 35 ans va officier lors du match entre Amiens et Strasbourg. "Cette désignation s'inscrit dans le programme de préparation à la Coupe du monde féminine" qui aura lieu en France cet été, nuance Pascal Garibian, le directeur technique de l'arbitrage à la FFF, invité mardi 23 avril sur franceinfo. "Quant à son arrivée dans la catégorie des arbitres de Ligue 1, on va d'abord laisser terminer cette saison de Ligue 2 et puis nous verrons".


franceinfo : L'arrivée d'une femme en Ligue 1, c'est un moment important ?

Pascal Garibian : Stéphanie Frappart rentre dans l'Histoire du football et de l'arbitrage mais d'abord c'est une désignation qui s'inscrit dans son programme de préparation à la Coupe du monde féminine, la deuxième à laquelle elle va participer après le Canada. L'objectif c'est de la préparer au mieux, lui donner du temps de jeu en compétition de haut niveau avec la spécificité que cette Coupe du monde féminine va bénéficier de l'assistance vidéo et sur ce match, elle est désignée avec Clément Turpin comme assistant vidéo.

Il y a un vrai palier entre Ligue 1 et Ligue 2 ?

Aujourd'hui les acteurs, les joueurs, les entraîneurs, les clubs attendent de la compétence sur les terrains. Hommes ou femmes. Stéphanie est attendue au coup de sifflet. Elle achève sa 5e saison en Ligue 2. La direction de l'arbitrage est complètement en confiance. Quant à son arrivée dans la catégorie des arbitres de Ligue 1, on va d'abord laisser terminer cette saison de Ligue 2 et puis nous verrons. Bien évidemment, c'est un palier pour tous les arbitres. La Ligue 1 va encore plus vite, la lecture du jeu est encore plus importante puisque le niveau technique est extrêmement élevé, le niveau d'exigence de résultat, du coup de sifflet juste sont aussi très importants.

Une femme au sifflet peut-elle faire changer le comportement des joueurs ?

Effectivement, on peut déplorer quelques comportements de contestations. Après ce n'est pas non plus de l'anti-arbitre sur tous les terrains à chaque fois. Il ne faut pas noircir le tableau. Stéphanie bénéficie bien évidemment de cette touche féminine et on l'a constaté en Ligue 2, il y a évidemment un peu plus de retenue de la part des joueurs. Je suis persuadé que les joueurs de Ligue 1 vont sur ce match l'accueillir avec bienveillance.