Ligue 1 : quand Memphis Depay a sonné la révolte face au Stade Rennais

Muselé, à l'image de l'Olympique Lyonnais, en première mi-temps par une très bonne équipe du Stade Rennais, Memphis Depay a sonné la révolte samedi soir pour permettre à Lyon d'obtenir un point de son déplacement en Bretagne (2-2). Auteur d'un but et d'une passe décisive en fin de match, l'attaquant néerlandais a été déterminant pour les Lyonnais lors de cette rencontre et prouve une fois de plus son implication au sein du club. Avant un départ qui semble acté pour l'été prochain.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Memphis Depay a remis l'OL sur le droit chemin samedi soir contre Rennes (LOIC VENANCE / AFP)

Si l’Olympique Lyonnais est désormais invaincu depuis seize rencontres en Ligue 1, le club rhodanien peut grandement remercier son capitaine Memphis Depay après le match de samedi soir. Menés de deux buts sur la pelouse d’une très bonne équipe du Stade Rennais, les Gones sont parvenus à obtenir le point du match nul en toute fin de match (2-2), qui leur permet d’être sacrés "champions d’automne" à l’issue des matches aller de la Ligue 1. Un retour inespéré initié par Depay.

Son départ semble acté pour juin

Face à Rennes, le capitaine de l’OL a une nouvelle fois prouvé toute son implication dans le projet lyonnais, bien que son contrat se termine en juin prochain. Après le match face à Lens mercredi (3-2), Depay était resté évasif sur son avenir au micro de Canal+ : "Si je reste à l’OL ? Je suis concentré sur ce que je fais ici. Je ne veux pas faire de déclarations pour le moment, je ne veux pas faire de langue de bois. (…) Profitons de ma présence ici peut-être jusqu’à la fin de la saison."

Le même soir, en conférence de presse, son entraîneur Rudi Garcia se montrait plus confiant sur le futur de son capitaine : "Autant il y avait des raisons d’être inquiet cet été, autant il n’y en a plus cet hiver." Amené par conséquent à quitter le club gratuitement en juin prochain, Depay semble donc avoir la tête à l’OL, convaincu que le club peut lutter pour les toutes premières places du classement. De quoi lui faire oublier le dernier mercato estival, lorsqu'il pensait pouvoir rejoindre le FC Barcelone. Et cet état d’esprit se ressent sur le terrain.

Son meilleur niveau retrouvé

Face à Rennes, samedi soir, le Lyonnais s’est montré revanchard, après une première période où il avait bien été muselé par la défense rennaise. Les Bretons avaient d’ailleurs parfaitement maîtrisé le milieu lyonnais, point fort de l’équipe de Garcia. "On était venus pour gagner. Mais quand on n'est pas en mesure de le faire, il faut au moins obtenir le match nul", réagissait l'entraîneur rhodanien après la rencontre. Très proches de perdre leur premier match depuis le 15 septembre et un déplacement à Montpellier (1-2), les Lyonnais s’en sont donc remis à leur capitaine pour obtenir ce point du nul. Depay a d’abord réduit le score d’une belle reprise de volée suite à un superbe enchaînement (79e) avant de délivrer une passe décisive pour la tête de Jason Denayer (82e).

Quelques minutes plus tôt, le Néerlandais avait délivré une première passe décisive pour le défenseur belge, dont le but avait été refusé pour une main (65e). Finalement, Depay et l’OL ne sont pas parvenus à faire totalement basculer la rencontre en leur faveur mais s’en sortent bien à l’issue d’un match loin d’être maîtrisé. Depay, de son côté, a inscrit son 11e but et délivré sa 5e passe décisive de la saison. De très bonnes statistiques, qui traduisent une fois de plus le comportement exemplaire du Néerlandais, qui a retrouvé son meilleur niveau après sa rupture des ligaments croisés survenue la saison dernière. Désigné capitaine par Garcia la saison dernière, Depay pourra retenir de son passage à Lyon qu’il sera également devenu un meneur d’hommes. Et peut-être également champion de France, alors que Lyon compte un point d'avance sur le PSG.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.