Ligue 1 : les encadrements financiers envers Lyon assouplis, le club pourra recruter cet hiver

L'Olympique lyonnais avait vu sa masse salariale et ses indemnités de mutations limitées durant le mercato estival, mais la DNCG, le gendarme financier du foot français, a décidé de lever ces encadrements.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
John Textor, le propriétaire et président de l'OL, lors d'une conférence de presse le 9 mai 2023. (JEFF PACHOUD / AFP)

Enfin une bonne nouvelle pour l'Olympique lyonnais, peut-être la première de la saison : le club rhodanien, en grande difficulté et dernier du championnat, va pouvoir recruter comme il le souhaite lors du mercato hivernal, afin de se renforcer. Alors que l'OL avait vu sa capacité financière à acheter des joueurs limitée durant l'été, la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) de la Ligue de football professionnel a assoupli, mardi 5 décembre, sa surveillance sur les finances du club, tout en lui demandant de respecter le budget revu à la hausse qu'il a présenté. 

L'Olympique lyonnais s'est félicité, dans un communiqué, de "retrouver sa souplesse budgétaire par l'encadrement de la DNCG sur un nouveau budget revu à la hausse". Pour assouplir son encadrement, le gendarme financier du football français a retenu les cessions de contrat pour près de 100 millions d'euros cet été, la prochaine vente du club américain d'OL Reign aux Seattle Sounders pour 53 millions d'euros, l'échange d'actifs de l'OL féminin et le refinancement de la dette à hauteur de 385 millions d'euros, des éléments présentés par le président John Textor la semaine dernière.

"En validant le nouveau budget qui lui a été présenté par l'Olympique lyonnais et en lui demandant simplement de le respecter, la DNCG permet au club de se présenter dans une situation favorable avant le mercato d'hiver de façon à pouvoir consolider son équipe par l'acquisition de nouveaux joueurs", poursuit le club qui "accueille positivement la décision du régulateur financier".

En juillet, la DNCG avait imposé un encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations (de transferts) qui avait contraint le recrutement de l'OL. Le club a ensuite connu un début de saison catastrophique, avec une seule victoire en treize matchs, et déjà deux entraîneurs limogés, Laurent Blanc et Fabio Grosso.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.