Ligue 1 : "Le mercato s'annonce difficile", prévient Jacques-Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille

Ce mardi matin, le président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, était l'invité de France Bleu Provence. Selon lui, le "mercato s'annonce difficile". L'OM "se renforcera s'il trouve des moyens de se renforcer", mais les incertitudes sont encore nombreuses, alors que la crise sanitaire n'est pas encore dernière nous.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud.
 (FRANCK FIFE / AFP)

L'Olympique de Marseille "se renforcera s'il trouve des moyens de se renforcer", mais "il faudra être malin" dans un "mercato qui s'annonce difficile", a prévenu le président du club Jacques-Henri Eyraud mardi au micro de France Bleu Provence."On traverse la plus grande crise de l'histoire du foot et on continue à me demander si on va acheter des joueurs. C'est humain mais moi je suis à la barre et je vois un monde qui s'écroule", a d'abord expliqué le président de l'OM lors d'une interview avec la radio locale.

"Il faudra être malins. Le mercato s'annonce difficile. On pense tous au marché anglais mais avec ce qui se passe (la crise du Covid-19, ndlr), je pense qu'il y aura un impact extrêmement difficile", a-t-il ajouté. "L'attaquant tant attendu, ça fait quatre ans ou plus que j'entends ça", a-t-il répondu à une question sur un possible renfort offensif. "Ca n'est pas une question de moyens mais quand le monde s'écroule, on fait quoi?", a-t-il insisté.

"Il faut être réaliste par rapport à ce qu'est le marché avec le Covid"

"Il faudra chercher des transactions intelligentes. Si on trouve des moyens de se renforcer, on se renforcera. Pour nos joueurs, on regardera si on a des offres. Mais il faut être réaliste par rapport à ce qu'est le marché avec le Covid", a-t-il conclu. Interrogé sur les performances sportives de son club cette saison, Jacques-Henri Eyraud a par ailleurs estimé que "quatrième (du classement) avec deux matches en retard, c'est une sacrée performance", même si "la manière pourrait parfois être meilleure". "En Ligue des Champions, on a manqué d'expérience avec une équipe rajeunie. L'un des objectifs de la phase 2 de notre projet est de retrouver la C1 ou, si on va en Ligue Europa, d'y avoir de très grandes ambitions".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.