Foot : le centre d'entraînement du FC Nantes vandalisé

Prévue lundi, la reprise de l'entraînement a été repoussée. Le club va porter plainte.

L\'entrée du centre d\'entraînement du FC Nantes, la Jonelière, en octobre 2017.
L'entrée du centre d'entraînement du FC Nantes, la Jonelière, en octobre 2017. (ADRIEN VAUTIER / LE PICTORIUM / MAXPPP)

La Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes, a été cambriolé et vandalisé dans la nuit du samedi 23 juin au dimanche 24, selon une source proche du dossier citée par l'AFP. Si la conférence de presse de présentation du nouvel entraîneur portugais Miguel Cardoso a été maintenue à lundi, la reprise de l'entraînement pour les joueurs, qui devait avoir lieu le même jour, a été repoussée à jeudi.

Le club va porter plainte dans la journée

Du matériel, des équipements et des voitures ont été visés par les vols et dégradations au centre d'entraînement, basé à La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique). Le club va porter plainte dans la journée. Selon le quotidien Ouest France, "du matériel informatique, un coffre-fort et d'autres affaires ont été dérobés. Les pièces ont ensuite été inondées via des extincteurs. Deux véhicules ont été volés".

Ce n'est pas la première fois que le FCN est touché par des actes de vandalisme. Au début du mois, le club avait constaté des tags malveillants et menaçants aux abords du stade de la Beaujoire. Le club avait porté plainte et une enquête avait été ouverte. Ces incidents surviennent alors que le projet de nouveau stade YelloPark et le flou sportif qui entoure la saison à venir cristallisent les tensions chez une partie des supporters nantais.