Ligue 1 - 34e journée : Dijon officiellement relégué en Ligue 2, Bordeaux coule… Ce qu'il faut retenir du multiplex

Pas moins de 17 buts ont rythmé le multiplex de cette 34e journée de championnat, marquée par la relégation de Dijon.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Quatre matches étaient au programme du multiplex de ce dimanche 25 avril. Battus 5-1 à Rennes, les Dijonnais sont officiellement relégués en Ligue 2. Lâché par ses actionnaires, Bordeaux a coulé encore un peu plus sur le terrain en s’inclinant 4-1 face à Lorient. Tandis que Nantes a renoué avec la victoire 2-1 contre Strasbourg. Lens s’est imposé 2-1 face à Nîmes et reprend sa cinquième place, synonyme de qualification en Coupe d'Europe, à Marseille.

• Une nouvelle défaite et Dijon retrouve la Ligue 2

S'il y avait encore un infime espoir mathématique de voir le DFCO sauver sa place dans l'élite, il a pris fin ce dimanche en Bretagne. En s'inclinant lourdement 5-1 face à Rennes, Dijon a pris la direction de la Ligue 2 pour la saison prochaine. Les hommes de David Linarès avaient pourtant ouvert le score grâce à un but sur pénalty de Yassine Benzia (9e). Mais l'éclaircie n'aura pas duré longtemps. Un doublé de Martin Terrier (16e et 71e) et trois autres buts de Flavien Tait (73e), Gerzino Nyamsi (82e) et Clément Grenier (90e+2) ont définitivement scellé le sort des Dijonnais. 

• Bordeaux prend l’eau

En plus d’être en pleine crise administrative, les Girondins de Bordeaux sont aussi en danger sur le terrain. Complètement dépassés face à Lorient, les Bordelais se sont inclinés pour la cinquième fois consécutive, à chaque fois en encaissant au moins trois buts. De leur côté, les Merlus renouent avec la victoire grâce à l’ouverture du score par Yoane Wissa (18e) avant d’enchaîner avec un triplé de Terem Moffi (19e, 43e et 79e). Du côté des Girondins, Issouf Sissokho a sauvé l'honneur en marquant le seul but de son équipe à la 83e. En eaux troubles après le départ de King Street, les Girondins n'ont plus que cinq points d'avance sur Nantes, 18e et barragiste, et Nîmes, premier relégable. À l'inverse, Lorient s'offre quatre points de marge sur les Nantais. 

• Nantes se relance face à Strasbourg

C'est une victoire qui fait du bien ! Les Canaris se sont imposés face à Strasbourg 2 à 1. Un sixième succès cette saison pour le club nantais. Pourtant largement dominé par Strasbourg, qui avait ouvert le score (Ludovic Ajorque, 43e), Nantes a réussi à revenir au score juste après la mi-temps grâce à Jean-Charles Castelletto (53e). Avant de prendre le large moins de vingt minutes plus tard (Ludovic Blas, 77e). Avec cette victoire, les hommes d'Antoine Kombouaré (31 points) prennent donc la place de barragiste et peuvent entretenir l'espoir de s'en débarrasser, à Lorient (35 points) ou Bordeaux (36) par exemple.

• Lens peut rêver d’Europe

Les Lensois n’avaient qu’un seul objectif en tête, la victoire et les trois points. Et c’est chose faite ! Même à 10 contre 11 dès la 24e minute de jeu après le carton rouge d’Issiaga Sylla, les Sang et Or se sont imposés 2-1 face aux Nîmois. Après l’ouverture du score par Ignatius Ganago (17e), les Lensois ont été malmenés par des Crocos jusqu’à l’égalisation sur pénalty de Zinedine Ferhat (52e). Les hommes de Franck Haise ont finalement repris les commandes du match grâce à Massadio Haïdara (76e). Avec cette victoire, Lens reprend la cinquième place du classement à Marseille, un strapontin qui sera synonyme de qualification européenne en fin de saison. Nîmes chute à la 19e place, à égalité de points avec Nantes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.