Cet article date de plus d'un an.

Ligue 1 - 20e journée : Première victoire à l'extérieur pour Montpellier, Toulouse sombre encore

La 20e journée de Ligue 1 a été marquée par la 10e défaite consécutive de Toulouse en championnat à domicile contre Brest (2-5), alors que Montpellier a décroché son premier succès de la saison à l'extérieur sur la pelouse d'Amiens (1-2). Nîmes s'est également imposé face à Reims (1-0) tandis que Metz s'est offert Strasbourg (1-0). Angers et Nice partagent les points (1-1).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Toulouse tient sa "decima"

Terrible scénario pour Toulouse. Au Stadium, Denis Zanko a eu droit à un véritable ascenseur émotionnel pour sa première à la tête du TFC. Douché d’entrée par un Yoann Court opportuniste après une grosse erreur défensive des Violets (0-1, 7e), l’entraîneur a pu avoir le sourire lorsque la connexion Mathieu Dossevi – Bafodé Diakité a permis aux Toulousains de prendre les commandes en quatre minutes avec deux têtes gagnantes du jeune défenseur sur deux corners du milieu de terrain (16e, 20e).

Emballant, le TFC a perdu pied en fin de match, après l’égalisation somptueuse de Gaëtan Charbonnier d’une demi-volée (2-2, 72e) avant que l’attaquant ne s’offre un doublé dans la foulée (2-3, 77e). Et puis, Hianga’a Mbock a déclenché une frappe des 30 mètres imparable pour Baptiste Reynet (2-4, 79e) avant qu’Irvin Cardona ne corse l’addition (2-5, 85e). Toulouse n’aura fait qu’illusion avant de se disloquer. Et Brest en a profité pour prendre ses distances avec la zone rouge.

Laborde et Delort sauvent Montpellier

De son côté, Montpellier a renversé la situation à Amiens grâce à son duo d’attaque Laborde – Delort. Alors que Bakaye Dibassy avait rapidement ouvert le score (1-0, 14e), Gaëtan Laborde a égalisé au retour des vestiaires, de la tête (1-1, 50e), avant d’offrir un caviar à Andy Delort, conclut d’une sublime demi-volée (1-2, 83e). Un précieux succès pour le MHSC qui remonte à la 5e place alors que les Amiénois ne quittent pas la place de barragiste.

Nîmes et Metz se rebellent

7 matches sans victoire d'un côté, 9 de l'autre. Nîmes et Metz n'avaient plus connu la victoire depuis de nombreuses semaines. Mais les deux clubs se sont enfin remis dans le sens de la marche. Face à Reims, pour les Crocos, grâce à un Renaud Ripart à l'affût dans la surface (1-0, 15e), puis un Yassine Benrahou auteur d'un sublime coup franc direct (2-0, 90+2e) pour sa première avec le club gardois. Mais les Nîmois ne quittent pas pour autant leur 19e place.

Une position sur laquelle Metz (16e) compte désormais 5 points d'avance après son succès, étriqué mais précieux, face à Strasbourg. Malgré une domination globalement alsacienne, John Boye a débloqué la situation d'une frappe imparable du gauche (1-0, 68e). Coup d'arrêt pour les Strasbourgeois qui restaient sur trois succès de rang en Ligue 1.

Angers et Nice toujours au contact de l'Europe

Enfin, Angers et Nice se sont quittés sur un nul logique (1-1), à l'issue duquel chacun pourra nourrir des regrets. Une rencontre marquée par une histoire de penaltys. Sans hésiter, M. Delajod a offert la possibilité à Wylan Cyprien d'égaliser (1-1, 45+5e), avant d'en accorder un aux locaux en fin de match... puis de déjuger sa décision après l'assistance vidéo (75e). Mais l'ouverture du score en solitaire de Sada Thioub (37e) permet tout de même aux Angevins de rester au contact des places européennes (8e), juste devant les Aiglons (11e, 28 pts).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.