Cet article date de plus de trois ans.

Layvin Kurzawa victime d’un chantage à la vidéo

Après la vidéo de Serge Aurier, et celle de la sex-tape de Mathieu Valbuena, une nouvelle affaire de vidéo vient toucher le football français. Le défenseur international du PSG, Layvin Kurzawa a été victime d’un chantage par une bande de malfaiteurs, qui ont tenté de lui soutirer de l’argent en échange de la non-publication de la dite-vidéo, a annoncé Europe 1 ce lundi matin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

La scène se déroule dans un bar à chicha, à Paris. Layvin Kurzawa est entouré d’amis, et commence, pensant être à l’abri des regards indiscrets, à critiquer le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps. On ne sait pas si les propos tenus sont sérieux, ou plus à prendre au second degré. Sauf que la scène est discrètement filmée par un téléphone portable. Une bande de malfaiteurs s’empare de l’enregistrement, et fait appel à des maîtres chanteurs pour réclamer 100 000 euros au défenseur du PSG. S'il ne verse pas la rançon, les malfrats menacent de diffuser la vidéo.

Layvin Kurzawa prévient directement la police, l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) prend en charge l’affaire et parvient à arrêter quatre suspects. Parmi eux, trois hommes qui avaient pour projet d’agresser le joueur parisien à la sortie de son domicile, dans le but de récupérer les 100 000 euros souhaités. Europe 1 annonce que pour l’heure, deux des suspects ont étés placés en détention provisoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.