Joueur, entraîneur puis dirigeant... Après 40 années passées à l'Olympique lyonnais, Bernard Lacombe prend sa retraite

L'ancien joueur va quitter ses fonctions. Un hommage est prévu au parc OL ce dimanche. 

Bernard Lacombe en février 2019. 
Bernard Lacombe en février 2019.  (PHILIPPE RENAULT / MAXPPP)

C'est un match particulier. Alors que l'Olympique lyonnais va affronter Rennes dimanche 15 décembre à 17 heures au Groupama Stadium pour le compte de la 18e journée de Ligue 1, un hommage sera rendu à Bernard Lacombe. À 67 ans, cette légende vivante du club lyonnais, désormais conseiller spécial du président, part à la retraite. 

Premier match en 1969 

Face à l'ancien stade dans le quartier de Gerland, Bernard Lacombe se souvient de son enfance. "Je venais quand j'avais 10 ans avec mon papa. Quand je rentrais le soir après le match, je disais 'moi je serai l'avant-centre de l'OL'. Sept ans après, j'ai eu la chance de jouer mon premier match". Pour lui, ce stade et ce club "c'est ma deuxième maison". 

Bernard Lacombe dispute son premier match le 7 décembre 1969. Il inscrira d'ailleurs ce soir-là le premier de ses 149 buts sous les couleurs lyonnaises. "Celui-là, c'est un footeux, s'exclame son ami et ancien footballeur Alain Giresse. La sensation, la perception qu'on a du jeu, la compréhension du déplacement... 'Nanard' il regorgeait de ça".

Après sa carrière de joueur, Bernard Lacombe ne s'est pas arrêté à l'OL. Il est devenu directeur sportif, entraîneur, recruteur puis enfin conseiller de Jean-Michel Aulas, le président. "Ça fait 40 ans que je suis là, y'en a certains que j'ai emmerdé", s'amuse Bernard Lacombe. 

"Il a passé une vie ici" 

Le départ de Bernard Lacombe marque la fin d'une époque à Lyon selon Vincent Duluc, journaliste à l'Equipe et spécialiste de l'Olympique lyonnais. "Il incarne une culture du club qui est en train de se perdre un peu, qui existe un peu à l'étranger mais assez peu en France, où il y a une mémoire vivante du club. Lui l'a été tout en étant un dirigeant essentiel. On se rend compte qu'il a passé une vie ici", conclut le journaliste.  

L'image de Bernard Lacombe restera à jamais gravée dans la ville de Lyon où sa silhouette est représentée sur la Fresque des Lyonnais, une œuvre en trompe-l’œil sur les quais de Saône dans le 1er arrondissement où des personnalités de la ville sont peintes. "Un jour la mairie m'a convoqué, se souvient Bernard Lacombe. Je suis arrivé et puis ils m'ont dit 'voilà Bernard, on voudrait faire çà'. Je suis allé voir ma maman pour lui demander ce qu'elle en pensait. Elle m'a dit : "C'est marqué un peu l'histoire, il faut que tu le fasses". 

Selon Jean-François Gomez, journaliste au Progrès de Lyon, "il représente un peu comme Paul Bocuse, et d'autres personnes célèbres, la marque de Lyon à travers la France et l'international. C'est quelqu'un qui a une image sur Lyon et qu'on oublie pas". Après la fête dimanche après-midi au parc OL, Bernard Lacombe continuera d’œuvrer pour son club de cœur en tant que président de l'association des anciens joueurs de l'Olympique lyonnais.

Après 40 années passées à l'Olympique lyonnais, Bernard Lacombe prend sa retraite - Le reportage de Cédric Guillou
--'--
--'--