Match OM-OL : Thierry Braillard dénonce des débordements "inacceptables" à quelques mois de l'Euro 2016

Le secrétaire d'Etat aux Sports a réagi aux incidents de dimanche soir au stade Vélodrome, lors du match Marseille-Lyon.

Le secrétaire d\'Etat aux Sports, Thierry Braillard, le 23 juillet 2015 à Paris. 
Le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, le 23 juillet 2015 à Paris.  (FRANÇOIS PAULETTO / CITIZENSIDE.COM)

Les débordements lors du match de L1 Marseille-Lyon dimanche soir (1-1) sont "inacceptables", d'autant qu'ils interviennent à quelques mois de l'Euro 2016 en France, a estimé lundi 21 septembre le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard.

Des projectiles, des bouteilles en plastique vides et des boulettes de papier ont été lancés sur la pelouse du stade Vélodrome, notamment autour du meneur lyonnais Mathieu Valbuena, ex-Marseillais, et du gardien de l'OL, Anthony Lopes. "C'est inacceptable", a martelé Thierry Braillard sur RTL

Le gardien de l\'Olympique lyonnais avec des bouteilles ramassées autour de ses buts, lors du match opposant son équipe à l\'Olympique de Marseille. 
Le gardien de l'Olympique lyonnais avec des bouteilles ramassées autour de ses buts, lors du match opposant son équipe à l'Olympique de Marseille.  (FRANCK PENNANT / AFP)

 

Ces incidents ont conduit l'arbitre Ruddy Buquet à arrêter le match peu après l'heure de jeu pendant une vingtaine de minutes. "On est quand même à six mois d'un événement formidable qui est l'organisation de l'Euro de football et j'en appelle vraiment à ce que chacun prenne la mesure de ce qui s'est passé", a souligné le secrétaire d'Etat.

"Marseille est une ville de foot. Le public marseillais est connu pour être un formidable public. Maintenant, je pense qu'il y a quand même des conditions de sécurité qu'il faut respecter, et on ne peut pas, comme ça, voir des bouteilles de verre dans les tribunes", a poursuivi Thierry Braillard.

"Il va falloir beaucoup plus de fermeté sur les contrôles"

"Où on va ? Imaginons qu'une bouteille ait percuté un joueur ! Rendez-vous compte de la situation dans laquelle on serait aujourd'hui ? C'est inacceptable et je pense qu'il va falloir vraiment avoir beaucoup plus de fermeté sur les contrôles", a-t-il conclu.

Une réunion consacrée à ces incidents doit se tenir lundi matin au siège parisien de la Ligue de football professionnel (LFP) autour de son président, Frédéric Thiriez.