Cet article date de plus de six ans.

Ibrahimovic ne devrait pas échapper à une suspension

Auteur d’une violente charge contre l’arbitre dimanche, après la défaite du PSG à Bordeaux (3-2), Zlatan Ibrahimovic risque d’être suspendu plusieurs rencontres. La commission de discipline de la Ligue étudiera le dérapage de l'attaquant parisien ce jeudi. Adepte de la provocation, ce dernier n'aura pas beaucoup d'arguments à faire valoir.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Suite à l'envoi du rapport des officiels, la commission de discipline de la LFP étudiera lors de sa séance du jeudi 19 mars les propos tenus par Zlatan Ibrahimovic", Trois minutes plus tard, Diego Rolan coule le PSG.  Dans le paddock du stade Chaban-Delmas, Ibrahimovic laisse échapper sa colère. "En quinze ans de foot, je n’ai jamais vu un tel arbitre dans ce pays de merde, lâche-t-il, furieux. Ce pays ne mérite pas le PSG". Un dérapage incontrôlé qui prendra vite d’énormes proportions, au point de pousser Patrick Kanner, le ministre des Sports, à réagir dans la foulée sur Twitter. Même les médias étrangers (Marca, la Gazzetta dello Sport) en font leur Une.

"Qu'il joue au foot et qu'il la ferme"

Les images sont certes ‘volées’ (Zlatan ne s’exprime pas en zone mixte, devant un micro, en interview), mais l’attaquant parle en anglais, preuve qu’il veut que son message soit entendu et compris par tous. Il sait que la dimension médiatique de chacune de ses paroles est immense, et que ses propos à l’égard de la France et des Français ne passeront pas. Il sait, aussi, qu’il risque une lourde sanction. Alors, dans la foulée, il s’excuse. Jérémy Menez avait été suspendu quatre matches pour avoir insulté M. Chapron. Pas sûr, donc, que le géant suédois soit de la partie pour le Classico face à l’Olympique de Marseille, le 5 avril prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.