Homophobie dans le football : le parquet de Nice ouvre une enquête

À Nice (Alpes-Maritimes), lors de la rencontre entre l’OGCN et l’OM, de nouveaux propos et banderoles homophobes ont été constatés en tribune. Le Parquet de Nice a ouvert une enquête. 

franceinfo

28e minute de jeu : le match entre l’OGCN et l’OM est interrompu par l’arbitre en raison de messages et propos homophobes affichés et tenus en tribunes. Une décision saluée par l’entraîneur des Niçois, Patrick Vieira : “Ces propos sont inacceptables, n’ont rien à faire dans un stade”. Mais aussi par Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France : “Cela n’a pas lieu d’être, dans le football comme dans tout autre sport”.

La LFP se réunira prochainement sur le sujet

Du côté des supporters, les avis sont mitigés, certains reprochant aux instances une volonté de censure, tandis que d’autres approuvent ce combat contre les propos homophobes dans le football, pensant notamment à leurs enfants qui les accompagnent. Pour sa part, le parquet de Nice va ouvrir une enquête préliminaire pour “injure publique en raison de l’orientation sexuelle”, tandis que la Ligue de Football Professionnelle se réunira la semaine prochaine pour évoquer le sujet de l’homophobie dans les stades.

Le JT
Les autres sujets du JT
Homophobie Nice
Homophobie Nice (FRANCEINFO)