Cet article date de plus de deux ans.

Foot : Ligue des champions, vestiaire, mercato… Les défis qui attendent Christophe Galtier au PSG

L’entraîneur français, qui a officiellement rejoint mardi le banc du Paris Saint-Germain, va faire face à plusieurs chantiers dans la capitale.

Article rédigé par franceinfo: sport - Tom Nouvian
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
L'entraîneur Christophe Galtier, au Parc des Princes le 1er décembre 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Paris a un nouveau visage. Alors que des rumeurs envoyaient Zinédine Zidane à la tête du PSG, les dirigeants qataris ont finalement jeté leur dévolu sur Christophe Galtier. Le technicien de 55 ans a été intronisé officiellement, mardi 5 juillet, et s'est engagé pour une durée de deux ans. Après des aventures avec Saint-Etienne, Lille, puis Nice, le Marseillais va entraîner son quatrième club en Ligue 1, tout en changeant de galaxie, notamment en matière de moyens et d'ambitions. Tour d'horizon des défis qui attendent champion de France 2021 (avec le Losc) à Paris.

Remporter la Ligue des champions

Le projet du PSG est clair depuis le rachat en 2011 du club par QSI, le fonds d'investissement qatarien : gagner la Ligue des champions. Avec une seule finale au compteur, à l'issue de l'exercice particulier du "Final Eight" en 2020, l'objectif n'est pas atteint, malgré des dépenses faramineuses pour acquérir des stars. Surtout, la quête reste entachée de quelques échecs retentissants pour le club de la capitale. 

Christophe Galtier, après son dernier match en Ligue des champions, une défaite 2-1 face à Chelsea, le 9 décembre 2019. (GLYN KIRK / AFP)

Avant Galtier, cinq entraîneurs (Carlo Ancelotti, Laurent Blanc, Unai Emery, Thomas Tuchel et Mauricio Pochettino) ont échoué. De son côté, l'ancien coach de Lille possède une expérience limitée en C1. Depuis sa première saison sur un banc en 2009, s'il a connu plusieurs campagnes de Ligue Europa avec Saint-Etienne et Lille, il n'a participé qu'à une seule de Ligue des Champions (en 2020 avec le Losc). Eliminé dès la phase de poules, Christophe Galtier présente un bilan moribond au plus haut niveau européen (0 victoire, 1 match nul, 5 défaites).

Remettre de l'ordre dans le vestiaire

Avec ses succès, Christophe Galtier a acquis une réputation de meneur d'hommes. Son titre de champion avec Lille, glané au nez et à la barbe du PSG en 2021, ainsi que le niveau de compétitivité de l'AS Saint-Etienne lors de son passage entre 2009 et 2017 (une Coupe de la Ligue et quatre qualifications européennes) parlent pour lui. Mais à Paris, le défi est tout autre dans un groupe composé de stars. Il aura pour mission de remettre de l'ordre dans un vestiaire où la cohésion semble avoir disparu. Son prédécesseur, Mauricio Pochettino, n'a pas semblé trouver la méthode idoine pour obtenir un groupe à l'unisson sur le long terme.

"Galtier est très fort pour manager ses équipes", se souvient l'ancien Stéphanois Jonathan Brison, qui a joué sous les ordres du technicien entre 2012 et 2016. "Il avait notamment imposé le petit-déjeuner collectif, et nous laissait jouer aux cartes avant les entraînements. Il voulait absolument que le groupe vive bien", se remémore l'arrière gauche. Il décrit un Galtier très ouvert au dialogue, mais qui n'a pas peur d'imposer ses décisions. "Je me souviens d'un match au Parc des Princes où Galtier avait mis Aubameyang, notre meilleur joueur cette saison-là, sur le banc. Il avait ses raisons, mais ça a marché puisqu'on a gagné."

A Paris, "Galette" va devoir asseoir son autorité et trouver sa place au milieu des grands noms que sont Lionel Messi, septuple Ballon d'or, Neymar, ou Kylian Mbappé, placé au centre du projet parisien après sa prolongation le mois dernier. Pour ce faire, le technicien pourra ainsi compter sur un caractère bien trempé.

Améliorer l'effectif en collaborant avec Luis Campos

Christophe Galtier sera scruté sur son premier marché des transferts cet été mais pas autant que ses prédécesseurs. La tâche sera surtout laissée au nouveau "conseiller football" du PSG, Luis Campos, débauché par la direction dans ce but précis. Christophe Galtier et le Portugais se connaissent bien. Ils ont bâti le Losc sacré champion de France en 2021. Le dénicheur de talents a notamment recruté Renato Sanches, Jonathan Ikoné, Jonathan Bamba ou encore Victor Osimhen. Galtier a su les faire jouer ensemble, pour mener certains à un triomphe inattendu il y a un peu plus d'un an.

Cependant, le technicien français a déjà montré par le passé qu'il aimait avoir la mainmise sur les transferts. "A Saint-Etienne, les dirigeants lui accordaient une confiance aveugle pour façonner son équipe", rappelle Jonathan Brison. Reste à savoir qui aura le dernier mot entre lui et le Portugais.

Les chantiers sont multiples. En plus de réussir à bien entourer Kylian Mbappé, Christophe Galtier et la direction du PSG devront également gérer le dossier du gardien costaricien Keylor Navas, concurrencé par Gianluigi Donnaruma cette saison dans les buts parisiens. Viendront ensuite les cas des joueurs à gros salaires peu utilisés la saison passée, mais qui ne trouvent pas de point de chute comme Julian Draxler, Thilo Kehrer ou Mauro Icardi.

Imposer son style de jeu

Galtier saura-t-il imposer sa patte sur le jeu parisien ? Dans les diverses équipes qu'il a fréquentées, le coach a connu le succès grâce à bloc défensif particulièrement solide, couplé à une grande vitesse de projection vers l’avant à la récupération. Un fil conducteur qui a notamment fait la force de son Losc. "Il demande aux attaquants de faire les efforts pour aider en défense, chacun doit se donner à 1000% à chaque match", détaille Jonathan Brison.

Mais en arrivant à Paris, Galtier, qui reste sur une saison plutôt décevante avec Nice, récupère une équipe qui court peu. Après trois mois de compétition la saison passée, une étude réalisée par la Ligue de football professionnel révélait que le club de la capitale était même celui qui avait parcouru le moins de kilomètres en Ligue 1. Nul doute que Christophe Galtier devra adapter quelque peu ses méthodes.

Enfin, il devra être celui qui parvient à lancer une bonne fois pour toutes la fameuse "MNM", l'incroyable trio offensif du PSG composé de Mbappé, Neymar et Messi. Alors que les clés de l'attaque parisienne seront vraisemblablement données à l'attaquant français, Christophe Galtier devra réaliser des ajustements pour s'assurer que les deux autres stars parisiennes puissent également briller. Il devra notamment relancer Lionel Messi. Avec seulement six buts en Ligue 1, l'Argentin a réalisé sa plus mauvaise saison statistique depuis l'exercice 2005-2006.

Par le passé, Galtier s'est illustré par son coaching de trios offensifs très performants. Il y a eu d'abord le trio Aubameyang-Brandao-Hamouma à Saint-Etienne, notamment en 2013 où les trois attaquants stéphanois avaient inscrit 41 buts. En 2019, à Lille, la "Bip-Bip" avait terrorisé les défenses de Ligue 1 avec Jonathan Bamba, Jonathan Ikoné et Nicolas Pépé (40 réalisations). Mais avec 63 buts toutes compétitions confondues la saison passée, le trident d'attaque parisien évolue dans une dimension bien supérieure. Pour réussir à la tête du PSG, Christophe Galtier devra donc composer avec des atouts offensifs qu'il n'avait jusqu'à présent jamais eu à gérer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.