Football : face à l'arrêt de Téléfoot, l'inquiétude des clubs monte

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Football : face à l'arrêt de Téléfoot, l'inquiétude des clubs monte
France 2
Article rédigé par
G. Naboulet, D. Fossard, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Le groupe audiovisuel espagnol Mediapro, qui avait obtenu les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2, s'est retiré du jeu, vendredi 11 décembre. En cause : son incapacité à assurer ses échéances financières. 

Footballeurs cherchent désespérément un diffuseur : quatre mois à peine après son lancement, Téléfoot, la chaine qui diffuse 80% des matchs du championnat de France, va fermer, comme annoncé vendredi 11 décembre. Derrière, il y a Mediapro, un groupe audiovisuel aux capitaux chinois et espagnols. Il y a deux ans, il remporte l'appel d'offres du football français et promet 830 millions d'euros par an pour diffuser les matchs jusqu'en 2024. Le problème : Mediapro n'a pas versé les échéances d'octobre et décembre, qui s'élèvent à 325 millions d'euros.  

Des clubs déjà fragilisés par la crise sanitaire 

Au moment de l'appel d'offres, la Ligue de football professionnel n'a pas demandé de garanties financières : le monde du ballon rond est dans l'incompréhension. Par ailleurs, la crise sanitaire a déjà fragilisé les clubs, qui ont massivement emprunté pour survivre. "Les clubs, actuellement, sont extrêmement inquiets dans leur capacité à la fois de verser des salaires, de payer leurs joueurs, de payer leurs cadres, de payer leurs salariés, mais, surtout, de rester en vie", indique Pierre Rondeau, économiste du sport.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.