Foot : Canal+ perd les droits télé de la Ligue 1, vendus pour plus d'un milliard d'euros par an

La LFP a mis aux enchères les droits pour diffuser les matchs de Ligue 1 entre 2020 et 2024. C'est un groupe espagnol qui s'est adjugé les principaux lots.

Une journaliste de Canal+ lors d\'un match de Ligue 1 à Caen (Calvados), le 19 décembre 2015.
Une journaliste de Canal+ lors d'un match de Ligue 1 à Caen (Calvados), le 19 décembre 2015. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Les droits télévisés de la Ligue 1 ont été attribués contre un montant annuel de 1,153 milliard d'euros pour la période 2020-2024, a annoncé la Ligue de football professionnel, mardi 29 mai. "C'est un appel d'offres fructueux, avec une augmentation significative de nos droits télé", s'est félicitée Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP. A titre de comparaison, les droits pour la période 2016-2020 s'élevaient à 762 millions d'euros.

C'est le groupe espagnol Mediapro qui a raflé les principaux "lots" vendus aux enchères mardi par la Ligue de football professionnel. Il pourra ainsi diffuser les dix plus belles affiches de la saison ainsi que le match du dimanche soir à 21 heures, mais aussi les rencontres du vendredi à 21 heures et celles du samedi à 17 heures. De son côté, BeIN Sports a gagné le droit de diffuser les matchs du samedi à 21 heures et du dimanche à 17 heures.

En revanche, le diffuseur historique Canal+ a tout perdu, bien qu'il ait fait des offres "sur chacun des sept lots" mis en vente. Dans un communiqué (PDF), la chaîne cryptée a indiqué qu'elle "examinera les possibilités de sous-licence qui sont prévues et autorisées par le règlement de l’appel d’offres" et qu'elle "explorera les partenariats éventuels avec les détenteurs de droits sportifs premium, à l’instar des accords de distribution déjà en place avec BeIn Sports ou Eurosport".