Droits TV : nouvelle chaîne à l'étude, confiance restaurée... Ce qu'il faut retenir de la première réaction de Maxime Saada, patron de Canal+

A la suite de l'accord passé jeudi soir entre la Ligue de football professionnel et Canal+ concernant les droits TV, le patron de Canal+, Maxime Saada, était interrogé ce vendredi matin sur RTL. Il a évoqué la possible création d'une nouvelle chaîne dédiée et a insisté sur le lien de confiance restauré avec la LFP.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Maxime Saada, le patron de Canal+. (XAVIER LEOTY / AFP)

• "On reconstruit la relation"

Invité ce vendredi matin sur le plateau de RTL, le patron de Canal+ Maxime Saada est revenu sur l'accord de diffusion scellé jeudi soir avec la Ligue de football professionnel pour la fin de saison 2020/2021. "L’histoire ne se termine pas mais c'est une étape assez décisive, on va rassembler toute la Ligue 1 sur Canal+, ce qui n'était pas arrivé depuis 1999, a-t-il affirmé. On est le partenaire historique et il y a eu des moments difficiles comme dans toutes les relations." Maxime Saada a en effet beaucoup insisté sur le lien de confiance restauré entre le groupe audiovisuel français et la LFP. "C'est un nouveau départ car on reconstruit la relation, on reconstruit la confiance. Il y a eu une rupture de confiance avec la Ligue et certains présidents mais l’eau a coulé sous les ponts. Vincent  Labrune a joué un rôle absolument déterminant."

• Une nouvelle chaîne à l'étude

Le patron de Canal+ n'a pas dévoilé son plan sur les ondes de RTL mais a tout de même évoqué la création d'une nouvelle chaîne. "Il y aura un maximum de matches sur Canal+, Canal+ Sport et Canal+ DécaléIl est possible qu'on lance une nouvelle chaîne", a annoncé Maxime Saada. Avec les trois chaînes pré-citées par son patron, Canal+ compte autant de canaux dédiés partiellement ou totalement à la diffusion de la Ligue 1 mais aussi du Top 14 dont elle est l'unique diffuseur. Cette nouvelle chaîne pourrait donc être nécessaire, notamment pour la diffusion du multiplex du dimanche à 15h avec quatre matches en simultané.

• La Ligue 2 sur BeIn Sports ?

Rien n'est encore acté mais Maxime Saada a en tout cas énoncé l'hypothèse ce vendredi matin, toujours sur les ondes de RTL : "Il n'est pas exclu que la Ligue 2 soit exposée chez BeIn Sports" mais pour l'heure, "on n'a pas entamé du tout la discussion compte tenu de l'urgence de la situation". Les deux groupes sont liés par un partenariat depuis un an, depuis février 2020. Jusqu'en 2025, Canal+ possède un accord exclusif pour la distribution de la chaîne qatarie qui lui sous-licencie les droits de la Ligue 1. De plus, BeIn Sports diffuse déjà deux rencontres du championnat de Ligue 2 par journée : le samedi (15h) et le lundi soir (20h45).

• Rendre la Ligue 1 plus attractive

Pendant l'entretien, Maxime Saada a répété plusieurs fois sa volonté de rendre son attractivité à la Ligue 1, "abîmée par Médiapro", selon ses propres mots. Pour cela, le patron de Canal+ estime nécessaire de réformer le championnat. "Je pense qu’il y a des questions de fond que se posent les présidents, un certain nombre de réformes à opérer pour que le championnat soit plus attractif. L’exposition est un élément essentiel, quand les matches ont disparu de la circulation, le produit s’est dégradé", a-t-il tancé.

• Canal+ se tient prêt pour un nouvel appel d'offres

L'accord passé avec la LFP tenant jusqu'à la fin de la saison, Maxime Saada a réitéré sa demande d'un appel d'offres intégral dès la saison prochaine et jusque 2024.  "Je souhaite que la Ligue fasse un appel d'offres avec l'ensemble des lots le plus vite possible pour les saisons ultérieures", a déclaré le président du directoire du groupe Canal+. "Si tous les lots sont remis sur le marché, comme la loi l'impose, nous serons là. De notre point de vue, nous sommes prêts." Un nouvel appel d'offres pourrait permettre au groupe français de se concentrer, par exemple, uniquement sur un ou plusieurs lots et non sur l'intégralité de la Ligue 1 et Ligue 2 comme ce sera le cas cette saison. Pour les trois prochaines saisons, la LFP peut engager des discussions en gré à gré avec les groupes ayant répondu à l'appel d'offres comme Discovery, DAZN et Amazon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.