Droits TV : la Ligue de football professionnel va perdre 50% des revenus télévisuels prévus, soit 600 à 700 millions d'euros

Canal+ récupère les droits télé de la Ligue 1 et de l'essentiel de la Ligue 2 jusqu'à la fin de la saison. Sur l'ensemble de la saison, la LFP va perdre 600 à 700 millions d'euros, par rapport au 1,2 milliard d'euros initialement prévu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le micro d'un journaliste de Canal+ lors d'un match de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et le Nîmes Olympique au Parc des Princes à Paris, le 3 février 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Selon les informations de franceinfo, la Ligue de football professionnel (LFP) va perdre 50% des revenus télévisuels prévus, à l'issue de l'accord conclu jeudi 4 février avec Canal+ pour la diffusion des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2. Sur l'ensemble de la saison, la LFP va perdre 600 à 700 millions d'euros, par rapport au 1,2 milliard d'euros initialement prévu.

>> Droits TV du foot français : les six dates qui ont précipité la crise

Canal+ diffusera tous les matchs de la Ligue 1 de football à partir de la 25e journée, le 14 février. La chaîne diffusera aussi la plupart des matchs de Ligue 2, huit sur dix. Tous ces matchs seront en direct, en intégralité et en exclusivité. Canal+ a également les droits magazines en semaine et le week-end. Cet accord a été signé avec la Ligue de football professionnel jeudi après que Canal+ a refusé de participer à un appel d'offres lancé lundi par la LFP. Un appel d'offre qui sera ensuite déclaré infructueux.

Canal+ n'aura au final déboursé que moins de 100 millions d'euros en plus que la somme versée à beIN Sports (332 millions par an pour les deux affiches de L1 du samedi 21 heures et dimanche 17 heures).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.